Point Séries #Mars2020

Coucou les paupiettes !

Eh oui, c’est bien moi. Je viens enfin vous livrer le Point Séries du mois de mars hahaha. Mieux vaut tard que jamais, j’espère que vous trouverez la force en vous de me pardonner. On a pas mal de choses au programme aujourd’hui, donc ne perdons pas de temps !

Lone Wolf(1)

# Designated Survivor, saison 3 (Challenge Séries).

Suite à son annulation au bout de deux saisons par ABC, la série a été rachetée par Netflix pour une ultime saison, histoire de bien clôturer tout ça. On avait beaucoup aimé la première saison, un peu moins la deuxième. Designated Survivor est quand même une série qui joue beaucoup sur un truc qui a tendance à m’énerver : la puissance américaine et le côté « ma patrie avant tout » typique des films/séries américains du genre (enfin, à part Veep, regardez Veep plutôt haha). Chaque personnage est limite un héros de la nation déguisé.
Il y a quand même des réflexions intéressantes dans cette série, tout particulièrement dans cette saison 3 alors que Tom Kirkman se présente officiellement à l’élection présidentielle après son mandat de remplaçant. Alors qu’il a toujours prôné être une personne simple et honnête, ouverte d’esprit, sa campagne va mettre ses valeurs à rude épreuve. Le président est un personnage qui se remet beaucoup en question, complexe et vraiment intéressant à suivre. Plusieurs sujets fascinants ont été abordés dans cette saison 3, que ce soit au niveau des droits LGBTQIA, de l’immigration ou des prix des soins médicaux. Sur certains points, la série n’hésite pas à tacler la politique américaine en montrant bien tout ce qui ne va pas et ce sont là les passages les plus intéressants.
En parallèle, la nana du FBI (Hannah je crois ?) mène une enquête pour la CIA, une histoire de bioterrorisme qui, pour le coup, ne m’a franchement pas passionné. Le personnage m’agace, n’apprenant jamais de ses erreurs. Elle se fait virer de partout, n’en fait qu’à sa tête, mais elle le fait pour l’amour de son pays hein, donc ça va.

giphy-4
Une troisième saison avec de bons points donc, mais aussi beaucoup de petites choses énervantes. C’était une bonne chose d’arrêter la série maintenant. On finit sur une touche globalement positive avant que ça devienne too much. Est-ce que je recommande la série pour autant ? Pas spécialement. Je ne saurais pas vous dire s’il y a mieux dans le genre, je n’ai pas encore regardé House of Cards par exemple, mais c’est une série assez inégale et trop typiquement américaine à mon goût (je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire par là haha, mais moi c’est un truc qui commence vraiment à me fatiguer).

# I am not okay with this, saison 1.

Très intriguée par cette nouvelle série Netflix, j’ai fini par enchaîner les sept épisodes d’une seule traite. Nous suivons l’histoire de Sydney, jeune lycéenne qui cherche à trouver sa place dans le monde. En apparence, c’est une série assez « classique », où nous nous intéressons à son quotidien, les amitiés, les amours, la famille. Mais il y a ce petit flash qui apparait de temps en temps… l’héroïne qui court dans la rue, de nuit, en sang. Et, assez rapidement, nous découvrons que la jeune fille a des pouvoirs. Au début, j’avoue que j’ai cru que c’était une manière de représenter ses crises d’angoisse/de colère, mais en fait non, elle a vraiment des pouvoirs hahaha.
L’ambiance old school n’est pas sans rappeler certaines séries du moment, comme The end of the fucking world ou Sex Education. On peut voir quelques similarités, mais ce côté fantastique apporte vraiment quelque chose en plus à la série. Les personnages sont touchants, attachants, on prend plaisir à les découvrir et à les suivre dans cette aventure. Les acteurs sont vraiment bons et très crédibles dans le rôle de lycéens, ce qui n’est pas toujours le cas (#Riverdale).

giphy-5
La bande-son est excellente, rien à redire de ce côté là. Elle accompagne parfaitement l’histoire, les images, et j’ai découvert quelques artistes très sympathiques.
Le seul gros bémol pour moi, concrètement, c’est que la série est terriblement courte. 7 épisodes de 20 minutes, c’est trop peu, beaucoup trop peu. Les personnages ont déjà réussi à nous faire peur, à nous faire rire, à nous faire pleurer sur un plan humain, mais côté fantastique, l’histoire décolle à peine que ça s’arrête déjà. Pour le coup, ils ont vraiment réussi à m’intriguer et j’espère qu’il y aura une suite parce que le final est hyper mystérieux et prometteur.
Une série avec beaucoup de potentiel !

# Modern love, saison 1.

J’ai l’impression que cette série proposée chez Amazon Prime est passée complètement sous le radar (en tout cas je n’ai vu aucun avis passer), alors qu’elle est excellente. Il s’agit d’une série anthologique composée de huit épisodes d’une trentaine de minutes. Huit histoires différentes. Les scénaristes explorent la question de l’amour sous tous ses angles. Certains épisodes m’ont touché plus que d’autres, mais dans l’ensemble c’est une très belle saison, émouvante, drôle, prenante. Le casting est exceptionnel (Dev Patel, Tina Fey, Anne Hathaway, Andrew Scott…), mais les épisodes sont tellement bien écrits que même si les acteurs étaient des inconnus, je pense que j’aurais adoré.
Les sujets sont extrêmement variés et très intéressants. La série aborde les questions de la maladie, de la routine dans un mariage, de l’amour au troisième âge, de l’homosexualité et de l’adoption. On s’intéresse également aux premières fois, aux secondes chances, à l’amour filial. Le concept est vraiment bien ficelé et c’est une série que je ne peux que recommander. J’étais ravie de découvrir qu’elle était renouvelée, car je pense qu’il y a encore beaucoup de choses à explorer sur ce thème.

giphy-6
Dans l’ensemble, c’est une série qui fait du bien, même si toutes les histoires n’ont pas de happy end (en même temps, ce ne serait pas réaliste sinon). Douce, simple, efficace, poétique parfois, très touchante par moments. Bien que les épisodes ne fassent que 30 minutes, on ne reste jamais sur sa faim. Nous ne sommes jamais dans l’exagération, dans le too much. Ce n’est pas surjoué. Les personnages sont humains, ils ont des qualités, des défauts, ils sont loin d’être parfaits.
Là encore, la bande-son est top. J’accorde beaucoup d’importance à la musique dans une série, même si je la remarque moins dans les séries « contemporaines ». Ici, elle est parfaite, discrète mais très belle, et accompagne parfaitement les petits récits.
En résumé, Modern Love est un joli coup de cœur en ce début d’année 2020 et j’espère que j’aurais réussi à vous donner envie de la découvrir !

# Sex Education, saison 2.

Comme pour la première saison, nous avons enchaîné les épisodes à une vitesse folle ! La série est toujours aussi prenante, drôle et intelligente, abordant tout un tas de sujets intéressants avec humour et bienveillance.
Certaines petites choses m’ont un peu dérangé dans cette nouvelle saison, plutôt du côté des acteurs. Le nouveau love interest d’Eric m’a agacé au plus haut point. J’ai réussi à le trouver (presque) attachant à la fin, mais sur l’ensemble il était juste pénible. Ola était parfois un peu usante aussi. Mais honnêtement, ce sont des détails, j’ai tout de même passé un très bon moment en visionnant ces épisodes.

giphy-7
Les scénaristes approfondissent certains sujets, en explorent de nouveaux. J’ai quand même l’impression que c’est une saison de transition, et que la troisième s’annonce beaucoup plus intéressante au vu de tout ce qui se passe sur la fin.
J’ai beaucoup apprécié le côté Girl Power de certains épisodes en lien avec le harcèlement sexuel notamment. Ce sont les passages les plus mémorables à mes yeux, ceux qui ont le plus d’impact.
J’avoue ne pas avoir énormément de choses à en dire non plus (sans spoiler en tout cas). C’était sympa, un peu moins bon que la saison 1 peut-être mais toujours aussi prenant et agréable à regarder. J’attends la suite avec impatience.

# Good Omens.

Good Omens est une mini-série Amazon qui est sortie en 2019. Six épisodes plutôt intense d’une heure. Une chose est sûre, impossible de s’ennuyer en visionnant cette série fantastique complètement déjantée, à l’humour anglais bien prononcé et au casting absolument sensationnel. Oui, oui, sensationnel. Mes chouchous David Tennant et Michael Sheen dans une même série, comment ne pas adhérer ? Surtout que leur duo fonctionne à merveille, je veux les voir plus souvent ensemble !
Petit pitch de présentation, nous suivons l’ange Aziraphale et le démon Rampa, meilleurs amis improbables qui ont développé une certaine passion pour la vie sur Terre. Pour éviter que la prophétie de l’Apocalypse ne se réalise, ils décident de mettre au point un plan pour éduquer l’Antéchrist. Tout un programme !

giphy-8
La série est tirée d’un roman écrit par Terry Pratchett et Neil Gaiman (1990) que j’ai maintenant très envie de lire. Le rythme est très bon, intense sans non plus partir dans tous les sens. Nous allons de rebondissements en rebondissements aux côtés de ces deux personnages plus qu’attachants. Six épisodes, c’est court, très court, trop court. Toutefois, l’histoire est complète, bien écrite, bien menée, merveilleusement interprétée. On en voudrait plus, mais par pure gourmandise.
Les réalisateurs ont réussi à représenter un univers très riche à l’écran, les effets spéciaux sont bons, la musique est chouette. Je ne lui trouve honnêtement aucun défaut. Un très bon divertissement, qui change de tout ce qu’on peut voir à l’écran en ce moment. Un pur moment de plaisir, on fonce !

giphy

Séries en cours, chroniques à venir (un jour, peut-être)

– Carnival Row, saison 1
– The Goldbergs
– Brooklyn Nine-Nine, saison 7

Et vous ? Quelles séries avez-vous regardées en mars ? Vos séries du moment ?

Je vous souhaite un très bon dimanche !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

4 réflexions au sujet de “Point Séries #Mars2020”

  1. J’ai repris la série « Atypical » qui est vraiment chouette. C’est super touchant ! Et je viens de terminer « The rain »… bon suis un peu déçue par la fin de la saison 2, à voir si ça se rattrapera dans la saison 3 :/
    Et niveau séries qui me font envie, il y a « Modern Love » du coup et puis « His Dark Materials » aussi, de même que « Carnival row » 😀 !

    J'aime

  2. Je ne connais aucune des série dont tu parles.
    J’ai adoré Carnival Row.
    J’ai presque fini Vicking et j’ai attaqué The Royal (il y a 4 saisons en replay sur Téva (freebox). Et avec mon mari on regard Penyworth mais j’avoue que j’ai un peu du ma!.
    Bisettes

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s