Le jardin secret – Frances Hodgson-Burnett

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un roman qui ne date pas d’hier… mais qui a récemment été réédité par les éditions Archipoche à l’occasion de la sortie du film le 15 avril 2020. Il est sorti en librairie le 5 mars. Le jardin secret a été écrit par Frances Hodgson-Burnett en 1911. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Mary Lennox est une enfant peu engageante. Privée d’affection, elle n’a jamais appris, dans son extrême solitude, à sourire ni à aimer. A la mort de ses parents, emportés par une épidémie de choléra, Mary quitte l’Inde où elle avait toujours vécu. Exilée dans le manoir anglais d’un oncle toujours absent, Mary trouve du réconfort dans l’Amitié. Elle partage avec Dickon, Colin et le rouge-gorge un merveilleux secret : un jardin oublié de tous, dont la clef, comme par magie, ouvre aussi la porte des cœurs…

cvt_le-jardin-secret_4075

Ma foi, mes amis, je ne m’attendais pas du tout à ça en me lançant dans ce classique de la littérature jeunesse anglo-saxonne. Je ne sais pas pourquoi, je pensais me lancer dans un roman fantasy, un peu dans la veine de Narnia par exemple… un portail dans un jardin qui donne sur un autre jardin magique, bref. Ce n’est pas du tout le cas. J’ai tout de même passé un très bon moment de lecture avec les jeunes personnages de Frances Hodgson-Burnett.

Ce n’était pas gagné, parce que l’héroïne est franchement détestable au début du roman. Une petite fille de 10 ans pourrie gâtée, imbuvable, condescendante et qui traite les autres comme des chiens. MAIS. Une petite fille de 10 ans. Elle a donc du temps devant elle pour s’améliorer, travailler sur elle-même et sa manière d’être avec les autres. Et c’est là tout le sujet du roman. Alors qu’elle a grandi entourée de serviteurs, seule mais entourée, elle découvre ce qu’est la véritable solitude dans la demeure de son oncle, un homme bien mystérieux. Elle se découvre un attachement tout particulier à la nature, aux arbres, aux fleurs, aux animaux. Elle se lie d’amitié avec Dickon, jeune garçon de 12 ans qui a beaucoup à lui apprendre. Elle grandit au fil des pages, évolue, fait preuve de plus de maturité et devient une jeune fille tout à fait agréable, que l’on prend beaucoup de plaisir à suivre. J’ai eu un peu plus de mal avec le jeune Colin, son cousin. Bien qu’il évolue, lui aussi, tout au long du roman, il m’a parfois (souvent) légèrement fait lever les yeux au ciel. J’étais tout de même triste de les quitter tous les trois à la fin, c’est le genre de personnages que j’aurais aimé retrouver dans un épilogue, savoir ce qu’ils deviennent. Bah, plus pour mon imagination héhé.

Si la plume de l’autrice a un tantinet vieilli, la traduction est fluide et j’ai trouvé la lecture aisée et accessible. Les pages s’avalent en un rien de temps ! On ne peut pas vraiment dire qu’il y a énormément de rebondissements. L’histoire est vraiment toute simple. Mais elle est pleine de bons sentiments, de douceur, de grand air. L’autrice mêle poésie et innocence enfantine. Croyez-moi, en période de confinement, ça fait un bien fou ! On referme le roman avec le sourire, des envies de s’allonger dans l’herbe et de sentir les roses. Frances Hodgson-Burnett s’intéresse aux choses simples de la vie, au bonheur d’entretenir son jardin et de voir les plantes pousser, changer au fil des saisons. J’ai beaucoup aimé l’ambiance de ce roman, le côté mystérieux et sombre du manoir, le côté magique du jardin. Certes, je n’ai pas eu mon portail vers un autre monde, mais la magie était bien au rendez-vous.

À mon sens, ce roman convient tout autant aux jeunes lecteurs (à partir de 10-12 ans je dirais) qu’aux adultes. C’est un joli moment d’évasion. J’ai personnellement très hâte de voir l’adaptation cinématographique (ce n’est pas la première apparemment) !

En résumé, Le jardin secret est un roman jeunesse que je recommande chaudement aux adultes. Une belle ode à la nature, au printemps. Une histoire simple et efficace qui vous permettra d’échapper aux quatre murs dans lesquels nous sommes actuellement confinés. Une bien jolie découverte !

Alors, tentés ?

16/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “Le jardin secret – Frances Hodgson-Burnett”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s