Point Séries #Janvier2020

Coucou les paupiettes !

Chose promise, chose due, je vais commencer à faire des points tous les mois sur les séries que je regarde. Je vais également le faire pour les films, donc attendez-vous à voir un autre article non-littéraire pointer le bout de son nez dans les prochains jours. Alors, qu’est-ce que qui a occupé mon écran ces dernières semaines ? Je vous montre tout ça de suite.

Lone Wolf

# Jane the Virgin, saison 5 (Challenge Séries).

J’ai rempli mon objectif de janvier pour le Challenge Séries en regardant la dernière saison de Jane the Virgin. La saison 4 s’était terminée sur un sacré cliffhanger (que je ne révélerai pas pour des raisons évidentes), et j’étais assez partagée sur l’avenir de la série. Dans un sens, je m’y attendais, la série jouant à fond la carte de la telenovela à l’américaine (et ça fait partie des grands classiques), mais la chose amenait bien évidemment son lot de rebondissements et de contrariétés. On ne va pas se mentir, j’ai trouvé la saison 5 très inégale. Certains épisodes sont excellents, il y a des scènes absolument incroyables (notamment un monologue de Gina Rodriguez (Jane) filmé de manière remarquable en tout début de saison), drôles et touchantes, fidèles au reste de la série. J’ai toujours aimé la manière dont les épisodes sont tournés, intégrant parfois des petits éléments « magiques ». Là encore, les images étaient très belles, la série agréable à visionner.

giphy-1
Cependant, on sent que la fin approche. Quelques déjà-vus, quelques scènes un peu longuettes sans grand intérêt. Je pense que c’était une sage décision que de tout arrêter maintenant (100 épisodes tout pile, c’est beau). Non seulement la série a une véritable fin, nous pouvons tourner la page tranquillement, mais elle aura aussi réussi à marquer les spectateurs avant de vraiment les agacer. Les tergiversations de Jane, l’exubérance de Rogelio, les erreurs répétées de Petra… c’est sympa pendant cinq saisons, je ne sais pas si j’aurais supporté plus.
Je n’insisterai jamais assez sur le fait que les acteurs sont excellents dans cette série. Il y a des performances fantastiques, de très belles évolutions. L’histoire ne tourne pas seulement autour de Jane, mais aussi de ces deux femmes incroyables qui l’ont élevée, et qui ont également leur lot de problèmes, de petits bonheurs et de tristesse. La série explore avec brio les liens qui les unissent toutes les trois, avec justesse et tendresse. Un gros point positif pour moi. Un certain nombre de sujets sont abordés, de la co-parentalité au deuil en passant par le cancer ou l’égalité des salaires (oui, oui, c’est vaste). Les scénaristes tâchent toujours de glisser une touche d’humour et de légèreté, mais on ne perd jamais de vue les aspects dramatiques de la série.

giphy
Malgré quelques défauts, Jane the Virgin aura été une très chouette découverte. J’ai pris beaucoup de plaisir à la regarder ces dernières années, et je suis satisfaite de la manière dont tout s’est terminé. Le final est drôle, émouvant, il donne le sourire plus qu’il ne fait pleurer, et selon moi c’est tout aussi bien ! Si vous ne vous êtes pas encore lancés, je vous encourage à tenter cette série originale.

# Fuller House, saison 5 (Part 1).

giphy-2

Mon avis sur la saison 5 de Fuller House (la première partie, puisque seuls les 9 premiers épisodes sont sortis) sera plus court que celui sur Jane the Virgin. Je prends toujours autant de plaisir à regarder la série, sans que ce soit un coup de cœur non plus. J’ai commencé la série parce que j’étais attachée aux personnages lorsqu’ils étaient jeunes, et que c’est sympa de les suivre dans leurs vies d’adultes. On ne peut cependant pas dire que la sitcom soit très originale, ou que le jeu des acteurs soit exceptionnel. Ça ne les empêche pas d’être attachants et c’est pour cela que je continue cette série sans prise de tête. Il y a des passages drôles, d’autres plus émouvants. De manière générale, c’est une série plaisante à regarder sans être indispensable.

# Grace and Frankie, saison 6.

giphy-3

Grace and Frankie est une série dont je ne me lasse pas. Le duo d’actrices principales, Jane Fonda et Lily Tomlin, fonctionne à merveille. Il est tout simplement impossible de ne pas s’attacher à elles ! Au fil des saisons, elles se disputent, se rabibochent, nous font rire et pleurer. Elles prennent leurs vies en main, malgré leur âge avancé, et œuvrent à leur échelle pour l’empowerment des femmes d’âge mûr.
J’avoue avoir un peu plus de mal à m’attacher aux personnages masculins, incarnés par Martin Sheen et Sam Waterston. Plus on avance dans la série, plus ils m’agacent. Cela me fait d’ailleurs un peu peur pour la prochaine saison (qui sera apparemment la dernière), vu la manière dont se termine celle-ci. L’avenir nous le dira ! Je retrouverai quand même avec plaisir la série, et prierai les dieux de la télévision pour que les deux hommes ne nuient pas trop à la dynamique de l’ensemble.
Si vous ne vous êtes pas encore laissé tenter par Grace and Frankie, je vous encourage fortement à le faire, ne serait-ce que pour ses deux actrices principales. C’est une série qui fait du bien au moral, drôle et féministe.

# Kipo and the Age of the Wonderbeasts, saison 1.

giphy-4

Je ne sais plus si j’en avais déjà parlé dans un article ou non, mais j’aime beaucoup regarder des dessins animés, qu’ils soient destinés à un public enfantin ou à un public adulte (bon, il y en a auxquelles je n’accroche pas du tout, comme Rick & Morty ou Bojack Horseman par exemple, mais les goûts et les couleurs hein, on est tous passés par là). Nous avons lancé Kipo and the Age of the Wonderbeasts tout à fait par hasard, intrigués par le titre et la bande-annonce.
Nous nous sommes retrouvés propulsés dans un univers que je qualifierais de post-apocalyptique, aux côtés d’une jeune fille qui a toujours vécu sous la terre. Elle découvre le monde du dehors pour la première fois, et je suis tombée complètement sous le charme de cet univers coloré où s’est organisée une société peu commune. En effet, Kipo va croiser quelques survivants humains, mais surtout des mutants. Des animaux géants, des créatures qui parlent, le monde est sens dessus dessous. La violence est omniprésente, et la jeune fille va devoir la jouer finaude et se faire des alliés pour réussir à retrouver les siens.

giphy-5
On ne peut que s’attacher aux personnages. Kipo, jeune fille dynamique et optimiste qui voit le bien en chacun. Wolf, jeune guerrière à la peau dure, courageuse et mystérieuse. Benson et Dave, ce duo improbable, humain et mutant copains comme cochons. Dave m’a énormément fait rire tout au long de cette saison 1. Ils vont croiser une flopée de personnages intéressants, amis comme ennemis.
J’ai trouvé cette première saison intelligemment construite, dynamique et très prenante. Nous n’avons pas le temps de nous ennuyer et les épisodes s’enchaînent tout seul. Il y a beaucoup d’humour, de choses à prendre au second degré, mais aussi des passages plus sérieux, plus bouleversants. J’ai passé un excellent moment aux côtés de Kipo. Nous découvrons l’univers progressivement, mais je sens que ce n’est que le début et qu’il nous réserve beaucoup de surprises. Par ailleurs, il faut que je le mentionne, la bande-son est incroyable et ajoute énormément de caractère à la série. Le nombre de chansons que j’ai récupéré suite à mon visionnage est impressionnant, j’ai découvert quelques très chouettes artistes.
Bref, Kipo and the Age of Wonderbeasts est une série animée que je vous recommande chaudement. C’est un joli coup de cœur pour ma part !

On en reparlera quand les saisons seront entièrement visionnées :

  • The Ranch, saison 4 (Part 2)
  • AJ and the Queen, saison 1
  • Atypical, saison 3

Et vous, quelles séries avez-vous regardé en janvier ? Des choses à découvrir absolument ?

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “Point Séries #Janvier2020”

  1. Je te rejoins sur Jane the Virgin : le final était plaisant mais c’était clairement un bon choix de s’arrêter là, ce serait devenu poussif autrement. J’avoue avoir suivi les 2 dernières saisons avec moins de passion que les premières, déjà, donc au-delà la magie n’aurait plus forcément été au rendez-vous !
    Par contre, Grace & Frankie, je n’en entends que du bien mais moi, j’ai vraiment l’impression d’être passée à côté. J’ai dû me faire 1 saison et demie, je crois, car c’est clair que les personnages sont très sympathiques mais je me suis assez vite lassée, trouvant que les ressors étaient toujours un peu les mêmes. Ça ne doit juste pas être mon style ^^’

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s