Les secrets de Cloudesley – Hannah Richell.

Coucou les paupiettes !

Comme promis, je vous propose aujourd’hui de découvrir Les secrets de Cloudesley, roman écrit par Hannah Richell et publié aux éditions Belfond le 3 octobre 2019. Comme vous le savez peut-être, j’étais lectrice VIP pour Le Cercle Belfond cette année. J’affectionne tout particulièrement cette collection, qui met en avant des autrices et des héroïnes fortes. Depuis ses débuts, j’y ai découvert beaucoup de belles choses et j’étais ravie de faire partie de l’aventure en 2019. Avant de vous donner mon avis sur cette lecture, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

1955. On dit qu’au manoir de Cloudesley l’ennui n’existe pas. Pourtant, ce lieu de faste et de beauté, Lillian Oberon rêve de le fuir. À vingt-six ans, la jeune femme n’arrive plus à maintenir les apparences d’une vie heureuse aux côtés du séduisant magnat et collectionneur Charles Oberon. Qu’est-elle réellement pour lui ? Une œuvre de plus à contempler ou une femme à aimer ? Mais le jour où le destin place sur son chemin un peintre passionné, une autre vie semble possible…

Soixante ans plus tard, de la splendide demeure ne reste qu’une bâtisse en ruines. De retour à Cloudesley pour veiller sur Lillian, sa grand-mère adorée, Maggie Oberon fait une promesse : sauver l’héritage familial. Mais comment affronter les créanciers ? Et, surtout, comment la jeune femme, aux prises avec ses erreurs passées, pourra-t-elle gérer seule le domaine ?

Maggie ignore qu’entre les murs décrépis de la vieille maison se cache un trésor inestimable. Et un terrible secret, qui pèse sur elle et sur Lillian…

couv46363837

Je n’avais encore jamais lu Hannah Richell, mais je vais y remédier très rapidement et lire ses autres romans, La maison du lac et Un fragile espoir, dès que possible. Les secrets de Cloudesley est une histoire qui a réussi à m’emporter dès les premières pages.

L’autrice nous raconte l’histoire de Lilian et de sa petite-fille, Maggie. Les chapitres alternent les points de vue et les époques. Alors que la santé de Lilian décline, Maggie décide de rentrer d’exil pour s’occuper d’elle et l’aider à entretenir le manoir de Cloudesley. Au fil des pages, nous découvrons la vie qu’y a mené Lilian soixante ans plus tôt. Elle était alors la seconde femme de Charles, la mère adoptive d’Albie. Elle vivait dans une prison dorée, soumise à un mari violent. Tout bascule lorsqu’un été, Charles invite un peintre pour qu’il s’approprie l’ancienne nursery et la transforme en œuvre d’art. De nos jours, Maggie a fui la petite ville anglaise lorsqu’elle a rompu avec Gus, son ami d’enfance, son compagnon depuis quelques années. Elle craint de revenir, de faire face aux souvenirs. Mais elle ne se doutait pas qu’elle devrait aussi faire face à ceux de sa grand-mère…

On retrouve ici le schéma classique de la saga familiale, les flash-backs, les souvenirs douloureux, la romance. Si, sur certains points, Les secrets de Cloudesley est assez prévisible, cela ne m’a pas empêché de passer un très bon moment. La plume d’Hannah Richell est très belle, fluide et plaisante à lire. Elle manie avec talent l’art du suspense, accrochant le lecteur avec des détails, des petites interrogations qui nous poussent à enchaîner les chapitres (bonjour la nuit blanche). J’ai également beaucoup aimé ses descriptions de la vieille demeure, cette ambiance mélancolique so british. La nature est omniprésente dans cette histoire, empreinte de beauté et de poésie.

Les personnages sont attachants, touchants. On prend plaisir à les suivre, à découvrir leur histoire. Malgré tout ce qu’elles ont vécu, elles trouvent la force de lutter, de survivre, de vivre. Maggie et Lilian ont un lien très fort, elles s’occupent l’une de l’autre, s’aiment d’un amour inconditionnel. Leurs parcours respectifs se ressemblent sur certains points, même si elles n’ont pas tout à fait vécu les mêmes choses. Elles ont toutes les deux fait des erreurs, des sacrifices. Les personnages masculins sont plus ou moins approfondis, mais le plus intéressant est Charles. Mari abusif, égoïste, imbu de lui-même, il collectionne la beauté sous toutes les formes. L’art, les animaux, les femmes… Rien ne compte plus pour lui que sa réputation, l’image qu’il renvoie de lui-même. Un homme horrible, sans qui l’histoire ne serait rien.

Je n’ai pas envie d’en dévoiler plus, ce roman perdrait toute sa saveur. Cependant, je vous le recommande chaudement. J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec cette histoire qui prend aux tripes. Laissez-vous tenter !

17/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “Les secrets de Cloudesley – Hannah Richell.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s