Witch, Please – Jack Parker & Diglee.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler de Witch, Please, le grimoire de sorcellerie moderne écrit par Jack Parker et illustré par Diglee. Il a été publié aux éditions Pygmalion le 16 octobre 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Observant l’accroissement des pratiques magiques par des adultes de tous âges, toutes cultures, la journaliste a enquêté sur ces sortilèges pour en décortiquer la structure et établir un guide pratique d’usages adaptés aux contraintes et changements de mentalités de la société contemporaine.

couv69859105

Fascinée par l’intérêt grandissant pour la magie et les sorcières ces derniers temps, j’étais très curieuse de découvrir le livre de Jack Parker sur le sujet. J’ai bien aimé sa manière d’aborder les choses. On sent qu’elle sait de quoi elle parle. Elle nous présente la sorcellerie comme elle le ferait à une copine. Simple, détendue, sérieuse sans non plus se prendre trop au sérieux.

L’ouvrage est divisé en plusieurs parties, consacrées à la théorie et à la pratique. Si je trouve la chose intéressante, je ne vais pas vous mentir, je reste sceptique. Certains points abordés dans le livre m’ont parlé, d’autres beaucoup moins, et je pense qu’il faut que je poursuive mes lectures et mes recherches sur le sujet. Les mises en garde de l’autrice sont nombreuses : sans intention, sans réelle croyance, il y a peu de chances que les sortilèges qu’elle nous propose à la fin fonctionnent. Cependant, je dois avouer que j’ai été surprise par la simplicité de certains sorts par exemple. Certains gestes du quotidien peuvent revêtir une toute autre signification en y mettant une certaine intention. J’ai également trouvé intéressante la notion d’adaptabilité. L’autrice le dit, le répète, chacun peut adapter les sorts à sa sauce, à son niveau.

J’ai trouvé cette lecture enrichissante. Jack Parler pose les bases, rendant son grimoire accessible aux débutants. Vous y trouverez des conseils divers et variés pour bien choisir votre matériel (et tout ce qui est nécessaire, bien évidemment), les différentes manières de faire vivre la magie, de la pratiquer au quotidien. Elle évoque le calendrier lunaire, les manières d’accueillir chaque nouvelle saison, de célébrer la vie et la nature, seul.e ou accompagné.e. Elle aborde la question du tarot, nous explique comment tirer les cartes. Il y a également une table des correspondances, la signification et la symbolique que peuvent revêtir les plantes, les cristaux, les animaux, les couleurs ou même les odeurs (avec l’encens) ou les différents alcools. Entre autres. Mine de rien, elle nous parle de beaucoup de choses différentes. La dernière partie est dédiée aux sortilèges, et elle nous propose plusieurs sortilèges de protection par exemple (celui pour les animaux de compagnie m’a beaucoup intéressé), ou de purification (ce qui peut être pratique lorsqu’on déménage).

Sans surprise, les quelques illustrations de Diglee qui ponctuent l’ouvrage sont magnifiques, tout comme l’objet en lui-même. Hard-cover, la tranche dorée, la mise en page aérée, les illustrations… la lecture est vraiment agréable et c’est un beau livre à avoir dans sa bibliothèque.

Alors, tentés ?

16/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

2 réflexions au sujet de “Witch, Please – Jack Parker & Diglee.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s