La fraternité – Takis Würger.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose de découvrir un ouvrage qui sort aujourd’hui, jeudi 3 octobre 2019, en librairie. La fraternité a été écrit par Takis Würger et est publié aux éditions 10/18 (éditions Slatkine, 2018). Il s’agit du premier roman de cet auteur allemand. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

À la mort de ses parents, il ne reste au jeune Hans que sa passion pour la boxe. Des années plus tard, sa vie solitaire change brusquement lorsque sa tante lui propose de lui offrir une bourse pour la prestigieuse université de Cambridge. Mais à une seule condition : résoudre un crime mystérieux commis au sein du Pitt Club, un club de jeunes gens de la haute société réservé aux hommes, dans lequel il devra se faire accepter s’il ne veut pas se faire démasquer. À Cambridge, Hans rencontre la mystérieuse Charlotte, qui doit l’aider à s’introduire dans le Club. Il y découvre un club dans le club, le très select « Club des papillons ».

couv62070745

Takis Würger nous raconte l’histoire de Hans, un jeune allemand qui perd ses deux parents dans des circonstances tragiques. Sa tante, Alex, traverse une période difficile et préfère laisser le garçon à l’internat. Quelques années plus tard, elle l’invite à venir poursuivre sa scolarité à l’université de Cambridge et lui demande de mener l’enquête sur le campus pour identifier les auteurs d’un crime, plus particulièrement du côté du Pitt Club…

La fraternité est un roman court mais diablement efficace. Dès les premières pages, j’ai été complètement happée par son ambiance sombre, presque oppressante. Takis Würger nous plonge dans l’univers des clubs universitaires (comprenez les clubs de jeunes riches désabusés qui se prennent pour les rois du monde), avec tout ce qu’ils comprennent : drogues, alcool, abus de toutes sortes.

L’auteur a opté pour le récit polyphonique et nous suivons donc plusieurs narrateurs. Hans, majoritairement, mais aussi Alex, Charlotte, Josh ou encore Angus. Au fil des pages, nous en découvrons un peu plus sur la nature du crime, les circonstances, les auteurs présumés. Nous en apprenons plus sur les différents personnages, leurs passés respectifs, leurs secrets. Ce sont des personnages torturés, dont on peine à savoir s’ils sont bons ou mauvais. La limite est fine, presque invisible, et on s’attacherait presque au plus gros des conn*rds.

J’ai trouvé la plume de l’auteur formidable, vraiment. Malgré les nombreux narrateurs, l’ensemble est bien ficelé. Les chapitres s’enchaînent avec fluidité. On peut passer de moments touchants, tendres, à des passages plus violents (la boxe est très présente). Il décrit les sentiments ressentis par ses personnages avec brio. Il y a peu de rebondissements (on privilégie ici la qualité sur la quantité), certains éléments sont plutôt prévisibles, mais la manière dont Takis Würger les amène réussit à nous surprendre. J’ai trouvé l’ensemble prenant, haletant même, et je n’ai pas réussi à refermer le bouquin avant de l’avoir terminé.

En résumé, La fraternité est un roman court mais efficace, très bien écrit et que je n’oublierais pas de sitôt. L’histoire, le sujet en lui-même, ne révolutionne pas le genre, mais j’ai passé un excellent moment de lecture. Takis Würger est définitivement un auteur à surveiller !

Alors, tentés ?

18/20

La bisette !

 

 

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “La fraternité – Takis Würger.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s