Ne t’enfuis plus – Harlan Coben.

Coucou les paupiettes !

Je vous propose aujourd’hui de découvrir mon avis sur le dernier roman d’Harlan Coben. Ne t’enfuis plus, publié aux éditions Belfond, sortira demain en librairie (jeudi 3 octobre 2019). Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Votre fille a fugué avec un garçon peu fréquentable.
Vous ne l’avez pas vu depuis six mois. Et là, vous la retrouvez dans Central Park jouant de la guitare. Mais ce n’est plus la jeune fille pétillante que vous avez élevée.
Vous l’approchez et lui demandez de rentrer à la maison.
Elle se met à courir. Vous la suivez.
Quel autre choix avez-vous ?

Bienvenue dans l’enfer de Simon …

couv74034242

Je ressors de ma lecture en ne sachant pas trop quoi vous en dire. C’est gênant. Tout ce qui m’est venu à l’esprit en refermant le bouquin, c’est « meh ». J’ai trouvé ce nouveau roman d’Harlan Coben bien moins efficace et moins prenant que ceux que j’ai pu lire précédemment. Certains éléments sont trop gros, je bloque peut-être sur des détails mais il y a un manque de crédibilité qui m’a parfois gêné. Il y a quelques retournements de situation mais l’ensemble est plutôt prévisible et la révélation finale m’a laissée de marbre. Avec un arrière-goût de too much.

Nous suivons Simon, père de famille, qui cherche à retrouver sa fille, Paige. Cette dernière a abandonné ses études quelques années auparavant et a plus ou moins disparu de la surface de la Terre en sombrant dans la drogue. Lorsque son petit ami est retrouvé assassiné, sa femme et lui décident de tout mettre en œuvre pour la retrouver, quittes à se mettre en danger et à lâcher des sommes extravagantes pour tout et n’importe quoi. En parallèle, nous suivons aussi Elena, détective privée embauchée pour retrouver Henry Thorpe, un jeune homme de 24 ans. Les deux disparitions semblent liées et Simon et Elena finissent par s’entraider pour comprendre le pourquoi du comment. Certains chapitres sont consacrés à Ash et Dee Dee, tueurs à gages, qui éliminent des hommes sur les ordres d’un commanditaire un peu particulier…

La trame de fond n’est pas inintéressante, j’ai bien aimé le fait qu’on s’intéresse à une secte et à des questions de généalogie. Mais, à mes yeux, Harlan Coben n’est pas allé au bout des choses. La secte reste très mystérieuse alors que j’aurais aimé en savoir plus sur leur fonctionnement. En ce qui concerne l’enquête en elle-même, si Simon fait quelques découvertes intéressantes, beaucoup de choses m’ont parues capillotractées. Je n’ai toujours pas compris comment on est passé de la « simple » disparition d’une jeune femme droguée à tout ça. Même si c’est trop, je ne peux nier que l’auteur réussit à nous vendre quelque chose de bien ficelé, tout prend sens au fil des pages. Mais bon, il se lance dans quelque chose de très complexe et ne reste finalement qu’en surface.

Les personnages ne sont pas attachants, ils ne sont pas particulièrement intéressants non plus. Un père de famille blanc et riche, qui a les moyens de payer 20.000 dollars pour qu’un vulgaire test soit fait en une journée, ça n’a rien de passionnant. Il passe son temps à se demander où les choses sont parties en cacahuètes, à dire que sa famille est parfaite et blablabla… moui. Niveau communication on repassera. Les secrets, les non-dits sont visiblement nombreux. La détective, Elena, n’est pas un personnage approfondi du tout. Elle représente le parfait cliché de l’ex-agent du FBI qui a perdu l’amour de sa vie et qui est désormais détective privé. Elle ne m’a rien inspiré de plus. Ceux qui auraient pu être vraiment intéressants, c’est Ash et Dee Dee. Mais, finalement, on ne rentre pas vraiment dans les détails pour eux non plus. Quelques allusions à un passé que nous ne connaissons pas et qui n’est pas développé, et à un présent qui restera assez flou. Dommage.

En résumé, Ne t’enfuis plus n’est pas le meilleur roman d’Harlan Coben, loin de là. Je suis vraiment restée sur ma faim. Les personnages sont fades, l’histoire n’est pas particulièrement prenante et il y a beaucoup d’éléments qui m’ont juste fait lever les yeux au ciel. On passe, et on espère que le prochain sera meilleur !

Alors, tentés ?

La bisette !

 

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “Ne t’enfuis plus – Harlan Coben.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s