Le journal de Gurty, tome 6 : Mes bébés dinosaures – Bertrand Santini.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous présenter un autre roman publié aux éditions Sarbacane en ce début d’année scolaire, mais cette fois-ci dans la collection Pépix (8-12 ans). Que vous ayez des enfants ou non, vous avez sûrement déjà croisé la bouille de l’héroïne de cette série qui rencontre de plus en plus de succès au fil des années… Eh oui, le tome 6 de la série écrite par Bertrand Santini, Le journal de Gurty, est sorti en librairie le 4 septembre 2019. Mes bébés dinosaures est le premier tome que je lis (oui, j’ai fait les choses dans le désordre) mais ils peuvent être lus individuellement. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Lors d’une escapade sur la montagne Sainte-Victoire, Gurty fait une découverte extraordinaire : des oeufs de dinosaures fossilisés !! Son humain Gaspard rapporte la précieuse découverte, et Gurty les couve tous les soirs avec tendresse, certaine qu’ils vont bientôt éclore. Gurty n’est pas peu fière d’annoncer la grande nouvelle à ses amis : bientôt, elle sera maman de bébés dinosaures! Elle s’imagine déjà commander son armée de bébés, partenaires idéaux pour faire des blagues à Tête de Fesses ou fracasser l’écureuil qui fait hi hi ! Mais cette nouvelle sème un vent de panique chez tous les animaux de la campagne…

couv50572493-1

J’ai découvert Bertand Santini il y a quelques années avec le roman Hugo de la nuit. Je m’en doutais un peu mais sachez que Le journal de Gurty est totalement différent haha. Ce court roman, destiné aux enfants à partir de 7 ans, est un concentré de drôlerie ponctué de quelques moments touchants. La plume est simple mais pas trop, j’ai apprécié le fait que l’auteur élève parfois le niveau de langage et fasse découvrir quelques mots de vocabulaire au petit lecteur qui, au final, entre deux éclats de rire, ne se rendra même pas compte qu’il a appris quelque chose (MAIS EN FAIT SI). C’est fin, c’est très fin.

Sous couvert d’un humour un peu pipi-caca, très populaire auprès du public cible (OK, j’avoue, ça m’a fait rire aussi), Bertrand Santini aborde également un certain nombre de sujets sans non plus en faire le thème principal. Une manière de sensibiliser le lecteur, d’ouvrir le dialogue, d’inculquer quelques valeurs au passage. Dans ce tome 6, l’auteur évoque la parentalité, la pauvreté, l’amitié, l’ouverture d’esprit, le partage… Mais les œufs de dinosaures resteront toujours au cœur du roman. Incroyable, non ? C’est ce que j’appelle un roman jeunesse efficace, personnellement.

La chienne Gurty et ses amis/ennemis Fleur, l’écureuil qui fait hi-hi (je ne peux qu’approuver), Jean-Jacques (a.k.a Tête de fesse), Ftéfanie ou encore le rat qui fait caca sont attachants bien qu’ils disent parfois beaucoup de bêtises. Au fil des pages, on comprend assez aisément d’où vient le succès de la série, qui n’aurait pas envie de vivre toute une série d’aventures en leur compagnie ?

Je suis obligée de mentionner les illustrations qui ponctuent le récit parce que c’est l’une des choses que j’ai préféré. Elles sont choupettes comme tout et souvent hilarantes. Il y a beaucoup d’humour et de second degré, des expressions faciales tordantes. Je ne sais pas si c’est quelque chose que les enfants capteront tout de suite, mais ça ne rendra la lecture de l’adulte que meilleure. Je trouve également très sympa la petite galerie de photos à la fin du livre, une bien jolie manière pour l’auteur de valoriser ses lecteurs.

En résumé, Mes bébés dinosaures m’a donné envie de découvrir les cinq premiers tomes de cette série jeunesse qui semble bien partie pour avoir un succès fou ! C’est un roman que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et qui m’a fait rire aux éclats. Une histoire qui plaira surtout aux plus jeunes mais je suis sûre que les adultes ne bouderont pas leur plaisir.

Alors, tentés ?

17/20

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

Une réflexion sur “Le journal de Gurty, tome 6 : Mes bébés dinosaures – Bertrand Santini.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s