Kamuya Ride, tome 1 – Masato Hisa.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique de manga, l’un des derniers seinen publiés aux éditions Vega. Kamuya Ride est la nouvelle série de Masato Hisa (Area 51, Jabberwocky) et le premier tome est disponible en librairie depuis le 11 juillet 2019 ! Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Japon, vers l’an 400. Le Royaume s’embrase. La révolte gronde chez les chefs de clans locaux, opposés aux maîtres du pays, la dynastie Yamato. Pour réprimer la rébellion, une armée est envoyée par le Roi avec à sa tête son propre fils, Yamato Takeru. Cependant, les troupes comme le prince subissent une lourde défaite dans leur périple vers l’Ouest. Le jeune homme ne doit son salut qu’à l’intervention d’un étrange combattant, Kamuya Ride, qui s’attaque à ce qui semble être la source de la dissidence : d’anciennes divinités soudain revenues des limbes. Yamato Takeru découvre que derrière les complots, se cachent les Dieux des différentes provinces du Japon, endormis depuis le début du règne des Hommes. C’est donc l’équilibre du Royaume tout entier qui est menacé…

kamuya-ride-1-vega

Si je n’avais pas reçu ce manga dans ma boîte aux lettres, je ne suis pas sûre que je me serais arrêtée dessus en librairie, la couverture ne m’inspirant pas plus que ça. Je suis bien contente d’avoir pu lui donner sa chance car j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome !

Masato Hisa nous raconte l’histoire du jeune prince Osu, héritier des Yamato, et de Monko, un homme mystérieux qu’il rencontre au bord d’un chemin alors qu’il est en route vers une bataille qui va s’avérer plutôt compliquée pour son armée. Au fil des pages, nous découvrons que Monko a le pouvoir de se transformer en Kamuya Ride, un gardien des frontières entre le royaume des Hommes et celui des divinités. Alors que quelqu’un s’amuse à réveiller les divinités (destructrices) de la région, le travail de Monko est de les empêcher de sévir au Japon, dans les années 400.

C’est un résumé dans les grandes lignes, l’histoire est un peu plus complexe que ça. L’auteur nous immerge dans un univers riche et fascinant qui a encore beaucoup de mystères à nous révéler. Le manga est prenant, dynamique. Il y a beaucoup de scènes de batailles mais aussi des passages plus calmes, où Masato Hisa prend le temps d’introduire l’époque et l’univers dans lequel va prendre place son histoire, ainsi que les personnages que nous allons suivre. J’ai bien accroché à l’ensemble. En plus de se dérouler dans un contexte historique intéressant, il y a de l’action et de l’humour.

Les personnages sont plutôt attachants, ils ont de la personnalité. Osu et Monko semblent tous les deux se chercher mais pour des raisons différentes. Monko ne se souvient de rien au-delà de la dernière année. Osu cherche à prouver à son père qu’il est un véritable guerrier, digne d’être l’héritier des Yamato. Il a un côté un peu arrogant mais il a envie d’apprendre et je pense que c’est un personnage que je vais aimer voir évoluer.

En ce qui concerne les illustrations, j’ai d’abord trouvé le charadesign surprenant. On a parfois l’impression que les personnages ont été réalisés par des dessinateurs différents. Ceci dit, j’ai beaucoup aimé le trait de Masato Hisa et il y a des planches qui sont franchement percutantes. Plus j’avançais, et plus je trouvais le dessin original et plaisant.

En résumé, Kamuya Ride est un premier tome qui vaut le coup d’œil. J’ai hâte de découvrir la suite des aventures des deux héros (prévue pour cet automne) ! Un univers riche, des personnages intéressants et des illustrations plaisantes et originales. Encore une belle découverte aux éditions Vega !

Alors, tentés ?

17/20

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

2 réflexions au sujet de “Kamuya Ride, tome 1 – Masato Hisa.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s