Emma dans la nuit – Wendy Walker.

Coucou les paupiettes !

Le Prix Nouvelles voix du polar, organisé par les éditions Pocket, sera remis à la fin du mois de septembre 2019. Parmi une sélection de douze romans, les libraires en ont sélectionné quatre, deux polars français et deux polars étrangers. Ce sont maintenant aux lecteurs de départager ces romans, en choisissant un livre par catégorie. Je vais aujourd’hui vous parler du premier roman de la sélection que j’ai lu, Emma dans la nuit, publié en mai 2019. Il a été écrit par Wendy Walker, romancière et éditrice américaine. Son premier thriller, Tout n’est pas perdu, est en cours d’adaptation par la Warner Bros. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Une nuit, Emma et Cassandra Tanner, deux sœurs de 15 et 17 ans disparaissent. Tout est envisagé : fugue, enlèvement, meurtre. Trois ans plus tard, Cass revient, seule. Et raconte. La fuite d’Emma cette nuit-là, Cass qui l’a suivie, un couple d’inconnus, une route, un bateau, une île transformée en prison, puis son évasion. Lorsque Abby Winter, psychiatre du FBI, recueille le témoignage de Cass, elle est envahie par le doute. Son récit comporte de troublantes zones d’ombre…
Dit-elle toute la vérité ?

couv32870022

Emma dans la nuit est un thriller psychologique plutôt lent mais captivant. La plume de Wendy Walker est posée, calme, tranquille. On ne peut pas vraiment dire qu’il y ait beaucoup de rebondissements dans ce roman. Et pourtant, il est assez difficile à lâcher. L’ambiance dans ce nid familial qu’elle s’applique à décortiquer toujours un peu plus au fil des pages est oppressante. Plus on avance, et plus on découvre l’étendue de la situation, plus de secrets, ce dont les différents personnages sont capables pour  gagner la guerre qui fait rage dans ce foyer recomposé. Comme tout bon thriller psychologique, Emma dans la nuit est un roman troublant et sombre.

L’autrice explore la thématique de la mère narcissique et les conséquences de son comportement malsain auprès de son entourage, de son mari et plus particulièrement de ses filles, qu’elle utilise comme une arme, comme un moyen de se sentir mieux, ou qu’elle peut percevoir comme des menaces. C’est à la fois fascinant et effrayant de voir jusqu’où la mère d’Emma et Cassandra est prête à aller pour se sentir supérieure, maîtresse de la situation. La manipulation, les non-dits et les mensonges sont parties prenantes dans ce roman.

L’histoire dans son ensemble est bien ficelée. Wendy Walker réussit à semer le doute dans nos esprits, elle joue avec notre perception de la vérité. Des petites phrases glissées ici ou là viennent bousculer toutes nos théories. Pour finir, le roman se termine sur un retournement de situation que je n’avais pas vu venir. Du tout. Et c’est quelque chose que j’adore quand je lis un thriller. L’autrice a vraiment réussi à me surprendre, à me retourner le cerveau et j’avoue que l’histoire m’a trottée en tête pendant quelques jours après avoir terminé le livre.

Ma lecture n’a cependant pas été parfaite. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, que ce soit du côté famille ou du côté FBI. Wendy Walker décortique tellement ses personnages et tout ce qu’ils ont pu accomplir dans le passé ou dans le présent qu’on n’arrive pas à ressentir quoi que ce soit pour eux. Ils apparaissent un peu comme les sujets scientifiques d’une thèse sur le narcissisme. Cette incapacité à ressentir quelque chose pour les personnages (bon j’exagère, on ressent quand même de l’incrédulité et du dégoût haha) m’a parfois un peu gênée, mais avec le recul je crois que c’était un choix délibéré de l’autrice, cohérent avec l’histoire qu’elle nous raconte.

En résumé, Emma dans la nuit est un thriller psychologique captivant sur la thématique de la mère narcissique. C’est un roman assez lent mais on se prend rapidement au jeu et, honnêtement, la seconde moitié du roman est impossible à lâcher avant d’avoir obtenu toutes les réponses ! Je ne sais pas encore s’il aura mon vote, mais en tout cas je vous le recommande chaudement.

Alors, tentés ?

17/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

6 réflexions au sujet de “Emma dans la nuit – Wendy Walker.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s