Bandit 7, tome 1 – Masayumi.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler du premier tome de Bandit 7, une série en deux tomes tout récemment publiée aux éditions Vega (13 juin 2019). La suite et fin sera publiée au mois de juillet. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Ils sont deux. Deux gangsters impitoyables et cyniques, les meilleurs dans leur partie. Et pourtant ils sont amis, enfin, jusqu’à ce qu’un contrat très particulier ne les mette en concurrence pour chasser une cible qui va s’avérer plus difficile à attraper. En effet, nul ne les avait prévenu que la cible avait des pouvoirs très spéciaux…

couv39257367

Ce nouveau titre m’a laissée un peu perplexe, surtout maintenant que je sais qu’il n’y aura que deux tomes. Bandit 7 nous raconte l’histoire de deux hommes, Hugo et Roxan, qui parcourent un monde où règnent la violence et ce qui ressemble fortement à des sectes religieuses. L’un est apôtre, l’autre est humain. Ensemble, ils vendent tout ce qu’il est possible de vendre : des informations, des objets, des cadavres… Tout un programme. Quelle est la particularité des apôtres ? Ils ont des pouvoirs qui varient d’un individu à un autre. Nous suivons donc ces deux hommes dans leurs différentes missions, plutôt dangereuses, et nous découvrons un univers dominé par le mal au fil des rencontres que font les deux acolytes.

Pourquoi est-ce que je ne suis pas convaincue ? On nous plonge dès les premières pages dans un univers complexe, avec des terroristes, des courtiers, des apôtres, des messagers de Dieu, des démons.. et je regrette vraiment que l’auteur n’ait pas pris le temps de poser cet univers, de le développer tranquillement. Pour être parfaitement honnête, je n’ai pas compris grand chose à ce qu’il se passait dans pas mal de scènes. J’ai l’impression d’être passée à côté de l’histoire parce que je ne savais pas ce que signifiait les mots qui sortaient des bouches des personnages ni ce qu’ils sous-entendaient. Les personnages ne sont pas très approfondis, nous en découvrons un tout petit peu plus sur la manière dont se sont rencontrés les deux héros (mais bon, ça tient en trois pages) mais il n’y a pas matière à s’attacher à eux. J’ai tout de même trouvé leur relation sympathique, il y a un bon feeling entre eux et moi. Mais il m’en faut pluuuuuus.

Néanmoins, Bandit 7 est un titre dynamique, aux illustrations intéressantes et plutôt plaisantes à regarder. Il y a énormément d’action, de l’humour, on n’a pas le temps de s’ennuyer ! Dommage, je pense qu’avec quelques détails en plus, un contexte plus étoffé, j’aurais probablement vraiment apprécié ma lecture. Je serais quand même curieuse de lire le tome 2, la fin de celui-ci est intrigante !

En résumé, un manga que je ne recommande pas spécialement mais qui n’est pas inintéressant pour autant. Je pense que c’est un style qui ne me convient pas plus que ça. L’histoire et les illustrations sont vives et dynamiques mais il m’a manqué de sérieux développements au niveau de l’univers et des personnages.

Alors, tentés ?

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

5 réflexions au sujet de “Bandit 7, tome 1 – Masayumi.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s