La tristesse a le sommeil léger – Lorenzo Marone.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler de La tristesse a le sommeil léger. Il s’agit d’un roman écrit par l’auteur italien Lorenzo Marone, publié aux éditions Belfond le 16 mai 2019. Nous avons tenté de le lire en lecture commune avec la copine Sorbet Kiwi… Ce ne fut pas bien concluant haha. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Le temps d’un dîner, Erri Gargiulo se souvient, se raconte et fait un choix décisif pour le reste de son existence… À la fois drôle et subtile, portée par une construction originale et parfaitement maîtrisée, une comédie douce-amère qui brosse le portrait d’un homme et de sa famille, microcosme foisonnant, moderne, recomposé, à l’image de l’Italie du Sud d’aujourd’hui, aussi nostalgique qu’électrique.

couv6844010

La tristesse a le sommeil léger est un roman que j’ai failli abandonner à de multiples reprises, qui a traîné sur ma table de nuit pendant plusieurs semaines et je dois admettre que j’ai légèrement l’impression d’avoir perdu mon temps (mais j’ai gagné une panne de lecture, yeaaah).

La plume de Lorenzo Marone n’est pas désagréable, loin de là, mais je n’ai jamais réussi à rentrer dans l’histoire. Je pense, d’une part, que c’est dû au fait que l’ensemble est bien écrit mais très décousu. Le personnage principal, Erri, nous raconte des souvenirs allant de sa petite enfance à aujourd’hui, dans le désordre, sans réel rapport les uns avec les autres mis à part peut-être un mot ou un objet qui lui rappelle tel événement. Ça part dans tous les sens. Le point de départ de ces élucubrations est un repas avec sa famille (plutôt dysfonctionnelle). Tous les quelques chapitres, l’auteur revient à ce repas de famille, avant de repartir sur une nouvelle série de souvenirs. Le lecteur navigue donc entre un passé plus ou moins proche et un présent un peu chaotique, c’est assez vite fatigant.

D’autre part, le héros (si on peut appeler ça un héros) ne m’a absolument rien inspiré à part de l’ennui. Vous conviendrez que c’est un peu dommage sachant que nous sommes plongés dans ses souvenirs. Erri est un homme d’une petite quarantaine d’années mais qui vit déjà comme un petit vieux, qui baisse les bras face à la moindre difficulté. Je l’ai trouvé mou, inintéressant, fade. Il est moche, ses parents ont divorcé, sa femme le trompe, il aime sa demi-sœur… bwaaarf, franchement on pourrait s’attendre à un peu de drama, d’humour, d’émotions mais rien. Je n’ai absolument rien ressenti. Les personnages secondaires sont tout aussi ennuyants, au mieux ils sont agaçants.

Lorenzo Marone pose tout de même un regard intéressant sur les relations familiales, notamment au sein d’une famille recomposée. Non-dits, jalousie, sentiments refoulés, certains chapitres étaient plus intéressants que d’autres. J’ai trouvé très justes les passages consacrés à l’arrivée d’un nouveau bébé, celui qui a le droit de vivre avec ses deux parents en même temps, d’avoir une famille unie. Finalement, l’auteur nous raconte l’histoire d’un homme qui cherche sa place.. Dans son couple, dans sa famille, dans la société de manière générale. L’ensemble est très réaliste, mais j’aurais vraiment aimé ressentir de l’empathie pour ce héros qui parait complètement blasé, dépassé. Il est beaucoup trop passif à mon goût.

En résumé, je ressors très déçue de cette lecture. Malgré certaines réflexions très intéressantes sur la famille et la quête de soi, je me suis ennuyée à mourir. La belle plume de Lorenzo Marone a été gâchée par une construction trop désordonnée. C’est un roman que je ne recommande malheureusement pas, il n’a pas su éveiller en moi les émotions que j’attendais.

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

4 réflexions au sujet de “La tristesse a le sommeil léger – Lorenzo Marone.”

Répondre à Ibidouu Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s