Au bord du monde, Journal d’un médecin militaire en Afghanistan – Patrick Clervoy & Samuel Figuière.

Coucou les paupiettes !

J’aimerais aujourd’hui vous parler d’une bande-dessinée publiée aux éditions Steinkis au début du mois de mai 2019. Au bord du monde, Journal d’un médecin militaire en Afghanistan a été écrit et illustré par Samuel Figuière, en étroite collaboration avec Patrick Clervoy. Ce dernier, médecin militaire et psychiatre, avait publié en 2012 un ouvrage regroupant ses chroniques quotidiennes de mission, Dix semaines à Kaboul (Steinkis), qui a reçu le Prix Jacques de Fouchier de l’Académie Française. Samuel Figuière s’est inspiré de ce premier récit et a adapté les textes avec Clervoy, tout en réalisant toute la partie graphique. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

De quoi est fait le quotidien des soldats en opération ? Quelles sont leurs motivations, leurs peurs ? Comment fonctionne une équipe médicale internationale ? Qui sont les médecins qui vivent la guerre au quotidien ? Quels sont leurs liens avec la population civile ? Pourquoi des psychiatres sont-ils envoyés sur le terrain ?
Médecin militaire, psychiatre, Patrick Clervoy a rejoint de nombreux théâtres d’opération au cours de ses missions.
Au bord du monde est le récit des dix semaines qu’il a passées à l’hôpital militaire de Kaboul. Basé sur son journal de bord écrit sur le vif, au fil des événements, il pose un regard précis et sans concession sur les enjeux de la guerre et sa réalité quotidienne.

album-cover-large-38962

J’ai pris mon temps pour découvrir cette bande-dessinée et absorber tout ce que je lisais/voyais. Dans ses chroniques quotidiennes, Patrick Clervoy décrit les conditions de vie de l’équipe médicale internationale qui travaille à Kaboul, mais aussi celles des soldats et des civils blessés. Il nous raconte certaines missions, avec plus ou moins de détails, il nous décrit des blessures, physiques mais aussi psychologiques. Il n’oublie pas d’évoquer les rares moments de joie de ses collègues (une guérison inespérée, les Skype avec les familles, le Nutella, Mouche city). C’est une bande-dessinée difficile à lire, qui aborde une réalité qui nous échappe car nous n’y sommes pas confrontés directement. Nous ne connaissons finalement pas grand chose de la vie de ces soldats, de ces médecins militaires qui combattent au quotidien à l’autre bout du monde.

Le témoignage de Patrick Clervoy est important et très intéressant. Il nous explique succinctement les raisons de sa mission, son rôle en tant que psychiatre dans un hôpital militaire. Il dresse le portrait géopolitique de l’Afghanistan, nous apprend dans les grandes lignes l’histoire du pays depuis 1979 et l’invasion de l’URSS. Au fil des pages, nous découvrons l’hôpital et ses équipements, la cantine, le rythme de vie des occupants de la base. Pour le lecteur, la narration est parfois légèrement confuse. Il n’y a pas toujours de séparation entre les chroniques, on passe de quelque chose d’anecdotique à une scène d’opération avec des corps ouverts, organes exposés.. j’imagine que ça illustre bien leur quotidien mais c’est parfois perturbant et, pour le coup, c’est un sacré ascenseur émotionnel.

On ressent toute la tension des personnages/collègues de l’auteur, ce besoin de guérir, de soigner dans des conditions parfois très compliquées tout en ayant peur des intrusions, des éventuels attentats. Ils font face à des blessures qui sont souvent horribles, à des soldats mais aussi à des civils, des femmes et des enfants complètement dévisagés. Patrick Clervoy et Samuel Figuière rendent hommage à tous ces hommes et ces femmes, ils font connaître aux lecteurs leur courage, leur force.

Les illustrations sont vraiment agréables à regarder, elles accompagnent parfaitement le récit. Je crois que mes préférées sont celles qui racontent l’histoire de la petite fille que nous voyons en couverture et qui m’a beaucoup touchée. Les personnages sont réalistes, leurs visages sont très expressifs. Les planches représentant les paysages afghans sont magnifiques. De manière générale, il y a beaucoup d’images fortes, certaines heurteront peut-être votre sensibilité mais l’ensemble est terriblement puissant.

En résumé, je recommande chaudement la lecture de Au bord du monde, Journal d’un médecin en Afghanistan. Cette bande-dessinée documentaire est intéressante, les illustrations sont vraiment belles et le témoignage est important. On ne se soucie pas assez de ces humains qui se battent pour notre liberté, Patrick Clervoy et Samuel Figuière leur rendent un bel hommage.

Alors, tentés ?

17/20

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “Au bord du monde, Journal d’un médecin militaire en Afghanistan – Patrick Clervoy & Samuel Figuière.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s