Ni vues, ni connues – Collectif Georgette Sand.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir un recueil de biographies qui est sorti récemment aux éditions Pocket. Ni vues, ni connues a été écrit par le Collectif Georgette Sand, créé en 2013 dans le but d’œuvrer pour l’émancipation et la visibilité des femmes dans l’espace public. L’ouvrage est tout d’abord sorti aux éditions Hugo Doc et a eu droit à son format poche le 7 mars 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Connaissez-vous Christine de Pizan, Berty Albrecht ou Rosa Parks ? Saviez-vous que c’est une femme qui, avant Galilée, a affirmé l’existence du système solaire, une autre qui, avant Kandinsky, a inventé l’art abstrait, une troisième qui a théorisé les pulsions de mort avant Freud… ?
En balayant les légendes, en soulevant les tapis, en fouillant les placards, le collectif Georgette Sand donne à voir et à (re)connaître soixante-quinze femmes – aventurières, militantes, artistes, scientifiques… – qui ont marqué l’histoire sans qu’on le sache ou que l’on s’en souvienne.
Grâce à ces portraits, l’invisibilité n’est plus une fatalité et peut même être désamorcée très simplement : pour être reconnues, il faut être connues, et pour être connues, il faut être vues.

Ni vues, ni connues - Collectif Georgette Sand

Faut-il vraiment s’appeler Georges pour être prise au sérieux ? C’est la question que ce sont posé les fondatrices du Collectif Georgette Sand, Gaëlle Couraud et Ophélie Latil. Entourées de nombreuses collaboratrices, elles ont décidé de mettre en avant 75 femmes. 75 femmes injustement oubliées ou qui ne sont pas reconnues à leur juste valeur par les livres d’histoire. 75 femmes dont on a peu voire pas du tout entendu parler. Elles sont artistes, militantes, politiques, aventurières, scientifiques ou encore intellectuelles. Elles sont des sources d’inspiration dont on a privé les jeunes filles depuis de trop longues années.

Les biographies ont été écrites par des autrices différentes mais il y a une certaine uniformité dans la manière de mettre en avant ces femmes invisibilisées. Chacune a droit à trois pages, une biographie courte mais efficace exposant les grandes lignes de sa vie, une simple manière de dire « elle existe, elle a fait ça ». Le tout avec quelques touches d’humour et un ton un peu décalé. Libre à nous, par la suite, de faire plus de recherches sur celles qui nous ont intrigué, celles qui nous ont interpellé. Il a fallu faire des choix et toutes n’ont pas eu leur place dans cet ouvrage introductif. J’ai bien aimé le fait qu’à la fin de chaque biographie, les autrices nous orientaient vers d’autres femmes ayant eu un parcours similaire. Le processus est lancé, à nous d’aller découvrir toutes celles qui ont été oubliées et d’en parler autour de nous. Le mot d’ordre est simple : « pour être reconnues, il faut être connues, et pour être connues, il faut être vues ».

Ni vues, ni connues est une lecture nécessaire, importante et passionnante. Les autrices tâchent aussi de nous expliquer comment on en est arrivé là, afin de ne pas reproduire les mêmes schémas. Nous constatons par quels mécanismes ces femmes ont été oubliées, reléguées au statut de « femme/fille de » ou d’assistante. Certaines se sont invisibilisées volontairement, par modestie ou parce qu’à leur époque leur activité était interdite aux femmes. Elles se sont travesties, ont pris le nom d’un homme et l’Histoire en est restée là. C’est un recueil vraiment enrichissant.

Ce livre s’inscrit dans une démarche de plus en plus importante ces dernières années de visibilisation des femmes, surtout en littérature jeunesse. C’est un ouvrage qui avait besoin d’être écrit et j’applaudis la démarche du Collectif Georgette Sand. J’espère que ce ne sera pas le dernier et qu’il inspirera d’autres auteurs/autrices à faire des recherches et à redonner la place qu’elles méritent à toutes ces femmes oubliées. Il n’est jamais trop tard !

En résumé, un livre qui doit absolument rejoindre votre bibliothèque.

Alors, tentés ?

18/20

La bisette !

 

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “Ni vues, ni connues – Collectif Georgette Sand.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s