Mrs Fletcher ou les tribulations d’une MILF – Tom Perrotta.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir mon avis sur le dernier roman de Tom Perrotta, écrivain, scénariste et producteur de télévision américain. Je n’avais encore jamais lu cet auteur, mais plusieurs de ses titres m’intéressent, notamment Les disparus de Mapleton. Mrs Fletcher ou les tribulations d’une MILF a été publié aux éditions Fleuve le 10 janvier 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Ce bref et mystérieux sms surgissant de nulle part va bouleverser la vie d’Eve Fletcher.
À 46 ans, divorcée, mère banlieusarde d’un fils sur le point de quitter le nid parental, elle se demande si le meilleur de sa vie n’est pas déjà derrière elle, et voilà qu’elle est la MILF d’un inconnu. Elle, une MILF !
Sans doute une erreur de destinataire car qui peut bien lui déclarer aussi délicatement sa flamme? L’incompréhension n’empêche pas de se renseigner, et Eve commence à surfer sur les sites qui recensent les exploits sexuels des femmes de son âge, lesquelles ne s’interdisent plus rien.
Ce sms aura un effet libérateur sur Eve qui, loin de rester spectatrice, va bientôt se retrouver empêtrée dans des situations inédites et moralement tendues qu’elle assume, pour le pire et qui sait… le meilleur !

9782265117907ori

Mrs Fletcher ou les tribulations d’une MILF est un roman au titre un peu trompeur. Je ne sais pas vous, mais le mot « tribulation » a pour moi un côté léger, feel-good. Tom Perrotta nous livre ici un récit plutôt triste voire déprimant. Il nous plonge dans le quotidien d’Eve, une mère célibataire qui se retrouve seule lorsque son fils part pour l’université. Dans sa solitude, elle décide de prendre des cours au community college voisin, fait de nouvelles rencontres et développe une addiction au porno. Suite à la réception d’un sms anonyme, elle questionne son identité et sa sexualité en tant que mère, en tant que femme, en tant que MILF (Mother I’d Like to Fuck). Le récit est entrecoupé de quelques chapitres racontés du point de vue d’autres personnages.

Je n’ai pas adoré l’écriture de Tom Perrotta. Elle est accessible, fluide, le roman se lit facilement, mais j’ai tiqué sur certaines expressions, très crues et pas forcément à propos. J’ai également eu l’impression que l’auteur avait une fixette sur les origines de personnages.. Préciser à de multiples reprises que le geek est indien, le hipster chinois, qu’une manifestante lambda porte un voile et est musulmane, que le jeune sportif est Noir.. C’est assez rapidement malaisant car ce sont des personnages qui ne parlent pas ou à peine, qui n’apportent rien à l’histoire et je n’ai pas compris ce besoin de les identifier de la sorte et, surtout, d’en faire des clichés ambulants.

J’ai eu beaucoup de mal à ressentir de l’empathie pour les personnages. L’ensemble est assez froid, impersonnel, clinique. Nous sommes de simples spectateurs. Nous n’avons pas forcément envie de les aider, de les encourager. Nous disséquons les vies d’Eve, Brendan, Julian, Margo et de tous les autres. Nous analysons leur mode de vie, leur sexualité, leur capacité à s’intégrer (ou pas) au monde qui les entoure. Tom Perrotta dresse un portrait brut de ces êtres humains perdus dans une société qui les dépasse. J’ai trouvé cet aspect du roman intéressant car il décrit avec justesse les dérives et les doutes qui assaillent plusieurs générations d’hommes et de femmes. Ainsi, les préoccupations de Brendan ne sont pas les mêmes que celles de sa mère.

En résumé, il y a du bon et du moins bon dans ce roman. Je n’ai pas été transcendée par la plume de Tom Perrotta mais il aborde beaucoup de choses intéressantes, notamment toute la réflexion sur l’identité et la sexualité. La fin m’a laissée de marbre. J’avoue que j’aurais aimé un peu plus d’émotion, des personnages plus charismatiques, que certains sujets soient plus approfondis. Je ressors donc assez mitigée de cette lecture et je ne la recommande pas particulièrement. Ça se lit facilement, mais ça ne suffit pas.

Alors, tentés ?

13/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “Mrs Fletcher ou les tribulations d’une MILF – Tom Perrotta.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s