Deep Sea Aquarium Magmell, tome 2 – Kiyomi Sugishita.

Coucou les paupiettes !

J’espère que vous passez un bon dimanche ! Je vous propose aujourd’hui une chronique manga, ça faisait longtemps. Il y a quelques mois, j’avais partagé avec vous mon coup de cœur pour le premier tome de Deep Sea Aquarium Magmell, un seinen écrit par Kiyomi Sugishita et publié aux éditions Vega (pour découvrir leurs publications de qualité, n’hésitez pas à aller fouiller dans la catégorie manga du blog, je n’ai pour l’instant jamais été déçue !). Le tome 2 est sorti en France le 14 février 2019. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Keitaro Amagi est un jeune homme passionné par les océans. Enfant, son père lui a transmis cette fascination pour ces mondes mal connus. Devenu adulte, il répond alors tout naturellement à une embauche pour devenir simple balayeur au tout nouveau Magmell Deep Sea Aquarium. Ce gigantesque complexe sous-marin vient d’ouvrir et offre à ses visiteurs une découverte inédite de la faune sous-marine, à 200 m de profondeur. La passion de Keitaro l’emmènera sur des chemins inattendus au service du Magmell. Auprès du professeur Minato, le balayeur devra apprendre les secrets des calamars géants, sauver une espèce en danger, se confronter aux pêcheurs, et apprendre à préserver autant que possible un monde marin toujours plus mis en danger par les activités humaines.

couv37336342

Dans ce nouveau tome, nous continuons la découverte des abysses aux côtés de Keitaro. Le schéma narratif est similaire à celui du premier tome, chaque chapitre est consacré à une nouvelle créature marine et nous suivons en parallèle l’évolution du jeune homme au sein de l’aquarium. Des descriptions des créatures sont proposées à la fin de chaque chapitre dans « Le guide des abysses », de courts textes rédigés par Ishigaki Kôji. Si j’ai fait correctement mes recherches, il est chercheur et fournisseur d’animaux marins et d’invertébrés pour les aquariums du monde entier et il focalise ses recherches ces dernières années sur les créatures abyssales.

Si vous n’avez pas encore commencé cette série, je vous encourage fortement à le faire. Les illustrations sont vraiment magnifiques. L’histoire est intéressante, intelligente et divertissante. Nous découvrons des animaux marins méconnus, fascinants. Chaque tome a réussi à éveiller ma curiosité, j’ai envie d’en découvrir plus sur la faune et la flore des abysses, terrain inconnu et mystérieux. Les petites descriptions sont simples, accessibles et vous donneront pléthore d’anecdotes à ressortir en soirée pour épater vos amis !

Si l’aspect découverte est ce que je préfère dans ce manga, il est important de souligner que l’histoire en elle-même est également très sympathique. Les personnages sont attachants et j’ai pris plaisir à les retrouver dans cette suite. Nous en découvrons un peu plus sur le père de Keitaro mais il y a encore de nombreuses zones d’ombre et j’ai hâte de lire le tome 3 ! Le héros n’est plus simplement agent d’entretien, il est également assistant soigneur. On lui confie des tâches plus importantes, il rencontre de nouvelles personnes et il est désormais au plus près des animaux. C’était son rêve depuis sa plus tendre enfance mais Keitaro semble être pris de doutes, il se remet en question, réfléchit à ce qu’il veut vraiment. Il se rapproche encore un peu plus du directeur de l’aquarium et ce dernier va l’aider à prendre une décision quant à son avenir. Ce tome est tout aussi prenant que le premier et je n’ai pas l’impression de stagner, l’histoire avance, les personnages évoluent.

En résumé, un manga à découvrir de toute urgence ! Feel-good, intéressant, bienveillant, intelligent, nous apprenons beaucoup de choses aux côtés de Keitaro et de ses collègues. Les illustrations valent le coup d’œil.. Vraiment, je ne sais pas ce que vous attendez pour vous lancer !

Alors, tentés ?

18/20

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

2 réflexions au sujet de “Deep Sea Aquarium Magmell, tome 2 – Kiyomi Sugishita.”

  1. Contrairement à toi, je trouve justement que l’histoire avance peu. J’ai l’impression d’être plus dans du tranche de vie que dans un vrai récit et il me manque un fil narratif plus dense pour que ça devienne une vraie belle lecture.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s