Derniers mètres jusqu’au cimetière – Antti Tuomainen.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vais vous parler du roman qui m’a occupé ces derniers jours. Derniers mètres jusqu’au cimetière a été écrit par l’auteur finlandais Antti Tumainen et publié aux éditions Fleuve début février 2019. L’auteur sera présent au festival Quais du Polar à Lyon à la fin du mois de mars (29-31 mars). Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

À 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux.
Jusqu’au jour où, lors d’une simple visite médicale, il apprend qu’il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu’un l’empoisonne depuis longtemps à son insu.
Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie, Jaakko n’est pas au bout de ses surprises.
En rentrant chez lui, il découvre sa femme sur la chaise longue du jardin en plein ébat avec le livreur de leur entreprise. Trop, c’est trop !
Jaakko décide d’utiliser les derniers jours qui lui restent pour enquêter lui-même sur son empoisonnement. Et nombreux sont ceux à avoir un mobile pour tuer celui qui est l’heureux propriétaire d’une société hautement rentable et spécialisée dans la culture d’un champignon : le matsutake. Une espèce particulière qui pousse en Finlande et dont les Japonais raffolent au point de l’acheter à des prix déraisonnables !
Le chemin de la vérité sera parsemé de morts, qui n’empêcheront pas Jaakko de garder en tête le plus important : c’est surtout dans les derniers mètres jusqu’au cimetière qu’il faut profiter de chaque instant.

couv68190126

Je pense que je vais arrêter de lire les bandeaux placés autour des couvertures parce qu’à chaque fois, je ressors déçue de ma lecture. Je suis désolée, mais je n’ai pas trouvé qu’Antti Tuomainen était l’écrivain le plus drôle en Europe. Et s’il y a bien des doses mortelles de champignons, je cherche encore les doses mortelles d’humour. J’exagère, je suis un peu méchante mais au vu de ces commentaires, j’attendais complètement autre chose et ça me frustre un peu.

J’ai plutôt apprécié ce roman (oui, oui). A mes yeux, il ne correspond pas à ce qu’on nous vend en couverture mais j’ai passé un bon moment. Il est sympathique mais il n’est pas dingue non plus. Je n’ai pas eu le « wow », je n’ai pas eu envie d’enchaîner les chapitres sans m’arrêter. L’ensemble est assez plat, il y a quelques rebondissements mais ils sont majoritairement concentrés sur les 60 dernières pages. On pourrait comparer le roman à une longue route très droite, avec une petite bosse de temps en temps et avec une grande montagne tout au bout haha.

L’histoire est divertissante, plutôt originale et décalée. Enquêter sur son propre assassinat, ce n’est pas une mince affaire ! J’avoue que la fin a réussi à me surprendre et elle a un côté assez jouissif, je pense notamment à un moment que j’ai vraiment adoré, l’un des rares qui m’a fait vraiment rire et que je garde pour moi parce que c’est un gros spoiler (mais sachez qu’il est là, il existe, il y a un moment vraiment jouissif dans ce roman et j’ai envie de vous dire « lisez le » juste pour ce passage haha). Antti Tuomainen a un humour assez particulier, auquel j’adhère vraiment et que l’on retrouve assez souvent chez les auteurs nordiques. Je regrette vraiment qu’il ne soit pas plus lâché parce que son roman a vraiment le potentiel pour être très drôle. Malheureusement, les moments comiques sont peu nombreux, noyés au milieu de longs passages consacrés aux champignons.

En ce qui concerne les personnages, j’ai aimé suivre Jaakko. C’est un personnage sympathique, auquel on peut assez facilement s’identifier. Il est un peu perdu le bonhomme, il n’a pas trop l’air de savoir comment réagir, que faire, à qui parler, il ressemble à une petite chose fragile mais il finit par nous surprendre (et ce à plusieurs reprises). J’aurais bien aimé que les autres personnages soient plus approfondis, qu’Antti Tuomainen explore un peu plus leurs différents profils. Certains font un peu figure d’accessoires alors qu’ils ont un rôle important dans l’histoire.

En résumé, un roman divertissant et original qui manque un peu de punch. Il y a quelques longueurs et l’auteur aurait pu pousser son humour un peu plus loin. L’ensemble aurait pu être plus dynamique. J’ai tout de même passé un bon moment, mais je pense que le roman sera vite oublié.

Alors, tentés ?

14/20

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

5 réflexions au sujet de “Derniers mètres jusqu’au cimetière – Antti Tuomainen.”

  1. Coucou ! J’ai bien aimé cette lecture. Même si comme toi j’ai trouvé que cela manquait un peu de rythme. Pourtant je ne me suis pas ennuyée mais j’aurais aimé une fin un peu plus dynamique. Quant à la dose d’humour, on parle plutôt d’humour noir et de beaucoup de sous-entendu 🙂 Mais une agréable lecture pour moi tout de même.

    Aimé par 1 personne

  2. Pas plus tenté que ça, je m demande si au final à trop vouloir être drôle, ce n’est pas l’effet inverse.
    Je te rejoins sur les bandeaux, on ne peut pas faire confiance. Je soupçonne même que les auteurs ou les journaux soient payés pour laisser ce genre de phrases accrocheuses…

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais même pas si l’auteur essaye d’être vraiment drôle à la base. Il est cynique, c’est de l’humour noir mais ce n’est pas non plus poussé/forcé. Je pense que le bandeau vient tout fausser ^^
      Ça ne m’étonnerait pas non plus :/

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s