#PLIB2019 : Rouille – Floriane Soulas.

Coucou les paupiettes !

Je continue lentement mais sûrement mes lectures pour le PLIB 2019. Nous saurons la semaine prochaine, pendant les Oniriques, quels sont les cinq romans finalistes ! Ce fut difficile pour ma part de faire un choix parmi les 21 présélectionnés sachant que je n’ai eu le temps d’en lire que six et qu’il y en avait beaucoup qui me tentaient… De nombreuses découvertes en perspective ! Aujourd’hui je vais vous parler de Rouille, roman de science-fiction écrit par Floriane Soulas et publié en mai 2018 aux éditions Scrineo. Il me semble que c’est son premier roman !

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

CVT_Rouille_5086

#ISBN:9782367406060

Rouille faisait partie des romans qui me tentaient le plus dans la sélection et je dois avouer que je n’ai pas été déçue par ma lecture ! Dès les premières pages, j’étais charmée par l’univers imaginé par Floriane Soulas. Elle nous plonge dans un Paris steampunk, fin XIXème siècle, dans les bas-quartiers de la ville où se côtoient brigands, filles de joie et enfants perdus. La plume de l’autrice est fluide, agréable, efficace. C’est un roman court mais je ne suis pas du tout restée sur ma faim. A mes yeux, l’autrice a développé tout ce qu’il y avait à développer. Elle décrit avec brio la ville, on a l’impression de marcher dans les rues polluées, sales, aux côtés des personnages. L’ambiance est particulièrement sombre. Les chapitres s’enchainent tout seuls ! L’intrigue est prenante et les rebondissements nombreux, surtout dans la seconde moitié du roman.

L’héroïne, Violante, est une prostituée depuis trois ans. Elle a perdu la mémoire et ne sait plus qui elle est ni d’où elle vient. Elle mène ses recherches comme elle peut, avec l’aide de quelques connaissances. Son succès auprès des hommes attise les jalousies et elle est assez peu entourée. J’ai beaucoup aimé ce personnage. Violante est une femme courageuse, une battante. Elle sait ce qu’elle veut et elle n’a pas peur de s’affirmer ou de demander de l’aide quand il le faut. Au fil des pages, elle révèle ses forces mais aussi ses faiblesses, ses fragilités et c’est un personnage vraiment attachant. J’ai également apprécié les personnages masculins, Jules et Léon. Ils sont censés être des vilains, des brigands mais c’est assez ambigu. Ils ont un bon fond, se battent pour ceux qui leur sont proches (même quand il s’agit de leurs employé(e)s) et c’est vraiment difficile de les détester.

Ils se retrouvent tous les trois impliqués dans une affaire macabre qui secoue Paris. Quelqu’un enlève des enfants, des gens faibles, des prostituées et ces derniers refont surface quelques jours après, morts, sévèrement mutilés. Lorsque la seule amie de Violante disparait, elle prend les choses très à cœur et se retrouve à enquêter aux côtés des deux hommes. Floriane Soulas sème les indices au fil des pages et, au fur et à mesure, la fine équipe fait des découvertes hallucinantes. L’ensemble est maîtrisé, construit, le suspense bien dosé. Certains éléments étaient assez prévisibles mais ça ne m’a pas particulièrement gêné.

En résumé, c’est un roman de science-fiction qui m’a beaucoup plu. J’ai découvert une autrice talentueuse dont j’ai hâte de découvrir les prochains livres ! L’histoire est prenante, l’univers intrigant, les personnages attachants. Tout les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment !

Alors, tentés ?

17/20

La bisette !

 

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

8 réflexions au sujet de “#PLIB2019 : Rouille – Floriane Soulas.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s