Oiseau de nuit – Robert Bryndza.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler de ma dernière lecture commune avec Ludo du blog Prends un livre et détends toi. Il s’agit du nouveau tome consacré aux aventures policières d’Erika Foster. Nous avions beaucoup aimé La fille sous la glace, publié l’année dernière (et paru au format poche chez Pocket début 2019) et n’avons pas hésité une seconde avant de nous lancer dans Oiseau de nuit, publié aux éditions Belfond le 10 janvier dernier. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Londres, aujourd’hui.
Au cœur d’une nuit caniculaire, l’inspectrice Erika Foster est appelée sur une épouvantable scène de crime : un chirurgien renommé vient d’être retrouvé asphyxié dans son lit, nu, un sac plastique sur la tête, les poignets attachés. Jeu sexuel qui aurait mal tourné ? C’est ce que peut laisser croire la présence d’une revue gay à ses côtés.
Quelques jours plus tard, le corps d’un journaliste de tabloïds est découvert dans des circonstances similaires. Pour Erika Foster et son équipe le doute n’est plus permis : un serial killer rôde. Mais quel est son mobile ? Pourquoi ses victimes sont-elles toutes des hommes brillants, à la vie très secrète ? Comment les choisit-il ?
Alors qu’une vague de chaleur plonge la ville en pleine torpeur, Erika va devoir garder son sang-froid pour débusquer ce tueur noctambule, avant qu’il ne frappe de nouveau. Mais qui sait qui il observe en ce moment même ? Et si Erika n’était pas aussi en sécurité qu’elle le croit ?

couv39167321

Dans ce nouveau roman, Robert Bryndza nous plonge dans une enquête complexe. Erika Foster se trouve confrontée à un tueur en série, un meurtrier méticuleux qui ne laisse aucun indice derrière lui et il n’y aucun lien apparent entre les victimes. Dès les premières pages, l’auteur nous embarque dans cette course contre la montre. L’histoire est très bien construite, le suspense bien dosé et il est difficile de s’arrêter dans sa lecture ! L’écriture de Bryndza est toujours aussi plaisante.

J’ai retrouvé avec plaisir Erika mais aussi Moss et Peterson, les deux enquêteurs qui l’épaulent le plus dans son travail. On en apprend un peu plus sur le passé d’Erika et c’est un personnage qui me plait de plus en plus. Elle est très investie dans son travail (parfois peut-être un peu trop), n’hésite pas à ignorer certains ordres et à aller contre les règles pour obtenir des résultats. Elle se met parfois inutilement en danger et nous fait quelques frayeurs mais c’est vraiment un personnage sympathique à suivre. J’ai, encore une fois, été frustrée et agacée par ses supérieurs. Certes, elle sort un peu des chemins battus mais elle fournit des résultats impressionnants et le fait qu’ils ne cessent de lui mettre des bâtons dans les roues m’énerve beaucoup. Dans ce nouveau tome, nous apprenons également à connaître Isaac, le médecin légiste. J’ai beaucoup aimé ce personnage, très doux. Il a une très bonne influence sur l’héroïne et j’espère qu’il sera toujours de la partie dans la suite.

A l’inverse du premier tome, Bryndza nous révèle l’identité du meurtrier assez tôt dans le roman. J’ai beaucoup aimé les choix qu’il a fait à ce sujet (tant au niveau du coupable qu’au niveau de la construction). Je trouve que ça change et que ça n’affecte pas tant que ça le déroulement du roman. C’est plutôt intéressant de voir les deux côtés de l’histoire, de connaître un peu plus les motifs du tueur, son passé, ce qui l’a amené à commettre ces meurtres. Tout cela n’empêche pas les rebondissements d’être nombreux et souvent surprenants. J’ai élaboré beaucoup de théories vaseuses pendant cette lecture haha.

En résumé, un roman policier que je vous recommande chaudement. Sachez que les deux tomes peuvent être lus séparément même si c’est toujours plus sympa de rencontrer les personnages dans le premier tome, on comprend mieux certaines choses par la suite. Une histoire prenante, aux rebondissements nombreux, intéressante et aux personnages attachants. On adopte, non ?

17/20

Alors, tentés ?

La chronique de Ludo

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “Oiseau de nuit – Robert Bryndza.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s