Les Crimes de Grindelwald – J. K. Rowling

Coucou les paupiettes !

J’ai légèrement tardé mais j’ai ENFIN vu le second opus des Animaux Fantastiques, j’ai nommé Les crimes de Grindelwald ! Je vais donc vous donner mon avis sur le film et sur le script, puisque j’ai relu tout ça quelques jours après ma séance cinéma. Le livre a été publié le 15 novembre 2018 et comprend l’intégralité du texte du film, écrit par J. K. Rowling. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

En 1927, quelques mois seulement après son arrestation par le Congrès magique des États-Unis, Gellert Grindelwald s’évade et souhaite rassembler des sorciers de « sang-pur » afin de régner sur l’ensemble de la population non magique. Albus Dumbledore, un professeur renommé de l’école de sorcellerie de Poudlard, au Royaume-Uni, semble le seul en mesure de l’arrêter. Les deux hommes, anciens amis d’enfance, seraient devenus ennemis depuis un accident au cours duquel la jeune sœur de Dumbledore aurait perdu la vie. Dumbledore accepte la mission et fait alors appel à son ancien élève Norbert Dragonneau, qui a fait ses preuves en ayant déjà su déjouer les plans du mage noir. C’est l’occasion pour Norbert de retrouver ses amis Tina, Queenie et Jacob, à l’heure où le monde magique se fragmente plus que jamais.

les-animaux-fantastiques-les-crimes-de-grindelwald-le-texte-du-film-tea-9781781102619_0

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’aimerai vous parler un peu de l’objet-livre. La couverture, tout en or et silhouettes noires, ainsi que les illustrations qui dynamisent l’ensemble de l’ouvrage sont absolument magnifiques. En regardant bien, on remarque plein de petits détails et indices sur le contenu de l’histoire. On peut ainsi voir sur la couverture la Tour Eiffel, les niffleurs, les botrucs, les matagots, le narguilé en forme de tête de mort, le pendentif de Grindelwald et quelques symboles bien connus comme celui des reliques de la mort… Elle a été créée par le duo de graphistes MinaLima, qui a travaillé sur les films Harry Potter et sur Les Animaux Fantastiques. Ils se sont inspirés de l’esthétique Art nouveau, également très présente dans le film. En résumé, un très beau livre à avoir dans sa bibliothèque !

En ce qui concerne le texte du film, l’ouvrage n’apporte pas grand chose de plus par rapport au film. J’ai un peu de mal avec ce genre d’ouvrage parce que clairement, à part rapporter des sous, il ne sert pas à grand chose. Mais il beauuuu. La retranscription est très fidèle. J’ai tout de même apprécié de le lire car il m’a permis de mieux comprendre certaines choses et de remarquer que quelques détails m’avaient échappé !

giphy-2

Maintenant, attaquons le sujet qui fâche. J’avoue faire partie de ceux qui sont ressortis déçus du cinéma. Je n’ai pas passé un mauvais moment, mais je n’en ai pas pris plein les yeux, pas d’étoiles pailletées, pas de coup de cœur. Je n’ai pas retrouvé la magie des Animaux Fantastiques et encore moins d’Harry Potter. Le précédent film se terminait sur la capture de Gellert Grindewald à New York et le supposé décès de Credence (Croyance en français). Nous débutons ici quelques mois plus tard, lorsqu’un membre du Ministère de la magie vient récupérer le mage noir afin de le juger pour ses actes en Europe. Bien évidemment, le vilain réussit à s’échapper et commence à recruter des partisans dans le but de faire régner les sorciers de sang pur sur les êtres non-magiques. Notre petit Newt, au milieu de tout ça, est toujours interdit de voyage à l’étranger depuis l’incident qui s’est déroulé à New York. Cependant, à la demande d’Albus Dumbledore, il va braver les ordres et quitter Londres pour Paris en compagnie de ce cher Jacob. Il retrouvera sur place Queenie et Tina, partie à la recherche de Credence (définitivement pas mort donc).

Les Crimes de Grindelwald est le deuxième d’une série de cinq films. Sans grande surprise, nous obtenons très peu de réponses mais de nombreux questionnements font surface. J’ai eu l’impression qu’on nous balançait une succession de plans précipités, de nouvelles questions et zéro approfondissement. Je n’ai pas appris grand chose de nouveau. Le film tourne énormément autour de Credence et de sa quête d’identité mais, là encore, les réponses ne sont pas satisfaisantes et je trouve qu’on aurait pu s’y attarder un peu plus. Ezra Miller (cet acteur de fou) n’est vraiment pas assez mis en avant alors que son personnage est au cœur du récit. Certaines scènes un peu longuettes auraient pu être coupées dans ce but. L’ensemble est assez inégal.

giphy

Il y a également quelques incohérences.. Bon, pour le style vestimentaire de Dumbledore on repassera. J’espère vraiment qu’on nous expliquera à un moment à quel moment il  a décidé de passer du complet-veston à la robe longue, ça risque de me frustrer sinon ! J’aimerais également qu’on m’explique la présence de McGonagall dès la scolarité de Newt et Leta en 1913… alors qu’elle est née en 1935. A moins que ce soit son arrière-grand-mère (qui portait le même prénom) mais niveau âge ça colle pas non plus. C’est un peu gros !

Ceci dit, je crois que ce qui m’a le plus déçu c’est le manque de créatures magiques. On nous en avait mis plein les mirettes dans le premier film et là.. ben presque rien. Exit l’étude des créatures fantastiques ! Mis à part la jolie scène avec le Kelpie au début, l’augurey et le zouwu, on retrouve les mêmes créatures que dans le premier : le Botruc et le Niffleur. J’en voulais pluuuus.

Ce film introduit également un certain nombre de nouveaux personnages, du côté des gentils comme du côté des méchants. Nous faisons la rencontre du frère de Newt, Theseus (Thésée), et de sa fiancée Leta mais aussi de Nagini, Yusuf Kama, Nicolas Flamel, du jeune Dumbledore ou des partisans de Grindelwald comme Vinda Rosier. Beaucoup de nouvelles têtes et de nouvelles relations à approfondir. Le casting est satisfaisant, j’avais eu un peu peur quand on avait découvert que Johnny Depp jouerait Grindelwald mais je le trouve plutôt bon dans le rôle, il n’en fait pas des caisses. Jude Law est un bon Dumbledore. Rien à redire. Pour les autres, j’attends d’en voir un peu plus haha.

giphy-1

Bon, tout n’est pas à jeter. Comme je le disais au début, je n’ai pas passé un mauvais moment. Il y a un peu d’action (noyée parfois dans un trop-plein d’action mais bon), des passages drôles, des passages plus touchants. On s’attache, on apprécie de voir certains personnages évoluer, de nouveaux liens se tisser, des amitiés se renforcer. Visuellement le film est très beau, les effets spéciaux sont réussis, la photographie travaillée. Et musicalement, j’applaudis. La BO est magnifique !

En résumé, un bilan mitigé mais j’ai quand même hâte de voir la suite. S’il n’est pas trop tard pour passer commande, j’aimerais plus de créatures fantastiques, des réponses et quelque chose d’un peu plus approfondi, merci !

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Allez-vous acheter le texte du film ?

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

13 réflexions au sujet de “Les Crimes de Grindelwald – J. K. Rowling”

  1. Je suis d’accord avec toi sur tous les défauts de ce film (et sur ses incohérences), mais je n’ai pas été tellement surprise car, même si j’aime profondément Harry Potter, les films sont quand même de sacrés blockbusters et j’y retrouve les défauts de la plupart des blockbusters. Du coup, je me dis ça et ça me permet d’apprécier Les Animaux fantastiques ainsi que les films HP (auxquels je peux faire plein de reproches aussi). Mais je suis d’accord avec ce que tu dis. Trop de choses dans ce film, donc forcément tout est superficiel… c’est dommage. Pour les créatures, c’était un peu prévisible bien que regrettable qu’elles ne resteraient pas au coeur du récit. Idem, Ezra Miller est l’un de mes plus gros regrets : cet acteur est tellement génial, je trouve que son rôle pourrait être tellement plus fort, plus valorisé !
    (Pour les bouquins, je ne sais pas si je les achèterai un jour (money money money !) mais ils sont tellement beaux ! *_* Ils savent nous appâter !)

    Aimé par 1 personne

    1. C’est sûr qu’ils savent nous appâter, les collectionneurs ne doivent plus savoir où donner de la tête avec toutes les parutions de beaux livres.
      Tu as une bonne manière de voir les choses, j’essaierai d’y penser avant la sortie du prochain film haha, ça m’évitera peut-être une nouvelle déception 😉

      Aimé par 1 personne

  2. C’est amusant : on est globalement d’accord pour dire que c’est un bilan mitigé… sans pour autant que je ne sois d’accord avec quoique ce soit des points de critiques que tu abordes ! :’) Pour moi, je suis sorti du ciné en en ayant eu plein les yeux ; visuellement, le film était très bon… et c’est bien le seul truc sur lequel je n’ai rien à lui redire 😮
    Pour les animaux, je trouve que (fantastiques ou non) on en voit un sacré paquet malgré tout ! Et ils ont tous un petit but dans l’histoire finalement (à part celui chez Newt) donc ça m’allait. Les Niffleurs restent une belle trouvaille ❤

    J'exagère en début de commentaire : même son de cloche chez moi pour Dumby et Mcgogo 😉 Sinon, tu te sens en retard, mais moi, j'ai carrément abandonné l'idée de commenter le script (que j'ai acheté en anglais, comme ça, ce n'est pas un SP hop hop hop). En revanche, j'ai l'impression qu'il y avait quelques différences avec le film dans le script, notamment un ou deux gags de moins et une réplique supplémentaire de-ci de-là. La plume de JK Rowling reste l'intérêt principal de ce livre, parce que qu'est-ce que son anglais est beau !

    Aimé par 1 personne

    1. Hahaha nous voilà bien x)
      Je ne crois pas avoir dit que je n’aimais pas l’esthétique du film, peut-être que je perds la mémoire ! Visuellement, à part l’abus de gros plans au début, j’ai trouvé ça bon aussi. Les effets spéciaux et les décors sont tops.
      C’est vrai qu’il y avait quelques créatures, j’exagère. Mais moi des créatures il m’en faut toujours plus. J’aurais voulu voir les niffleurs au moins 10 fois plus 😀

      J'aime

  3. Je n’avais pas trop d’attente avec ce film et j’ai passé un bon moment. Mon fils fan de l’univers d’Harry Potter a beaucoup aimé surtout les interaction des personnages surtout Dumbledor, norbert et Nicolas « Flameche ». Je ne me suis pas arrêté sur les détails et j’ai beaucoup aimé l’histoire d’amour impossible entre la belle-soeur de Norbert et Norbert. J’ai trouvé les livres avec les dialogues des animaux fantastiques et les crimes de grildelwid et j’ai craqué pour mon fils qui me faisait ses yeux de chat potté, il les a lu en 2 jours. Les couvertures sont superbes!
    Bisettes

    Aimé par 1 personne

    1. Les couvertures sont effectivement magnifiques ! Tout comme les illustrations à l’intérieur des livres d’ailleurs 🙂
      Je pense que de mon côté j’avais trop d’attentes, j’en ai toujours trop quand ça touche à cet univers x)
      Après tout n’est pas mauvais, loin de là, ça manquait juste un peu de clarté et on a l’impression de stagner (enfin j’ai l’impression qu’on stagne). J’ai trouvé chouette de rencontrer le jeune Dumbledore et Nicolas Flamel aussi 🙂
      La bisette !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s