Eleanor Oliphant va très bien – Gail Honeyman.

Coucou les paupiettes !

Je viens vous parler de ma dernière lecture commune avec.. alleeez, devineeeez.. Popcorn & Gibberish, bien évidemment ! On ne nous arrête plus ! J’admets l’avoir un peu semée sur ce coup là. Égoïstement, je voulais absolument finir le livre pour valider plus de points pour le tournoi des trois sorciers, mille excuses ! Mais ça ne nous a pas empêché d’adorer partager nos ressentis tout au long de la lecture. La LC de la semaine était consacrée à Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman. J’en avais entendu beaucoup de bien lorsqu’il avait été publié aux éditions Fleuve l’an dernier et j’ai profité de sa réédition chez 10/18 en septembre pour le découvrir ! Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Eleanor Oliphant est un peu spéciale.
Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages.
Fidèle à sa devise  » Mieux vaut être seule que mal accompagnée « , Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka.
Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec  » maman « .
Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode.
Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites.
Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec  » maman « , Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…

couv8808919

Si je devais résumer ce roman en trois mots, je crois que j’aurais beaucoup de mal à le faire. Enfin si, remarquez, en trois mots j’ai « coup de cœur ». En commençant ma lecture, je ne m’y attendais pas, je ne pensais pas être autant bouleversée par Éléanor. Et pourtant…

Les premières pages nous présentent une jeune trentenaire un peu particulière. Elle ne maîtrise pas vraiment les codes de la vie en société, s’exprime sans ambages avec une honnêteté et une simplicité déconcertantes. Au début, Éléanor nous fait rire. On se moque un peu de sa gaucherie, de son manque de tact. Ce qu’elle est prête à mettre en œuvre pour (re)rencontrer l’homme de sa vie nous parait ridicule. Et puis, au fil des pages, quelque chose change. On se rend compte du mal-être du personnage principal, de sa solitude. Elle a vécu quelque chose de terrible et nous avons à la fois envie et pas du tout envie de le découvrir. Elle devient touchante dans sa maladresse, elle s’empare de notre petit cœur et le réduit en miettes.

L’histoire d’Éléanor est bouleversante. Personnellement, je n’en suis pas ressortie indemne. La plume de Gail Honeyman, pourtant, n’est pas si exceptionnelle. Elle est fluide, dynamique, efficace dans sa simplicité. Elle a su choisir ses mots pour nous dépeindre son héroïne, pour la rendre attachante. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre (j’ai tout de même lu plus de 300 pages d’une traite) car l’autrice réussit à nous rendre complètement accro. Page après page, on rit, on pleure, on s’inquiète, on se met en colère.. Elle joue avec nos sentiments et passe de l’un à l’autre très facilement, sans que ce soit gênant.

Ce roman ne serait pas grand chose sans les personnages secondaires et tout particulièrement sans Raymond. L’affection qu’il développe pour Éléanor, l’amitié très forte qui se tisse entre eux est vraiment touchante. J’ai vraiment aimé les voir évoluer, apprendre à se connaître et s’apprivoiser. Sammy est également un personnage fort, grâce à qui tout survient finalement. Il incarne beaucoup de belles choses et je l’ai beaucoup apprécié.

Je n’ai pas envie de vous en dire davantage, je veux que vous découvriez ce roman par vous même et que vous soyez à votre tour bouleversés par ces personnages touchants et profondément humains. Allez, on profite de la sortie poche et on file en librairie !

19/20

Alors, tentés ?

La chronique de Popcorn & Gibberish

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

12 réflexions au sujet de “Eleanor Oliphant va très bien – Gail Honeyman.”

  1. Je viens de terminer ce livre également! Je l’ai lu en deux jours en me couchant à plus de 3h du matin pour en découvrir le plus possible haha
    J’ai eu un vrai coup de coeur également pour l’histoire et les personnages.
    C’est bouleversant et drôle à la fois 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s