La face cachée de Ruth Malone – Emma Flint.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir mon avis sur La face cachée de Ruth Malone, le premier roman d’Emma Flint. Elle s’est inspiré de l’affaire Alice Crimmins qui a bousculé l’Amérique en 1965, elle était suspectée d’avoir tué ses deux enfants et elle a été jugée coupable en 1968. Il a été publié aux éditions 10/18 le 4 octobre dernier ! Le résumé de ce roman policier m’a tout de suite intrigué et, maintenant que je l’ai terminé, je vais vous dire tout ce que j’en ai pensé ! Je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

1965. Une vague de chaleur déferle sur le Queens, banlieue ouvrière de New York, et plonge ses habitants dans un état léthargique.
Un matin ordinaire, Ruth Malone, mère célibataire aux allures de star hollywoodienne, constate la disparition de ses deux enfants. Peu après, le corps de la petite Cindy est retrouvé abandonné sur un chantier, son doudou encore à la main. Lorsque, quelques jours plus tard, la dépouille de son fils, Frankie Jr, est découverte dans des conditions similaires, des voix accusatrices s’élèvent contre Ruth. De la voisine qui a toujours eu des doutes aux médias avides de scandale, tout le monde semble avoir quelque chose à lui reprocher.
Mais qui est Ruth quand personne ne la regarde ? Cette « mère » qui collectionne les partenaires depuis des années et ne verse pas une larme devant les corps sans vie de ses enfants. Alors que presse, opinion publique et tribunaux condamnent Ruth avant l’heure, un seul homme va tenter de découvrir qui est vraiment cette femme : nouvelle Médée monstrueuse ou victime innocente ?

couv39200700

Nous sommes en 1965, Ruth Malone est une femme qui fait parler d’elle (et pas forcément en bien). Elle se maquille trop, porte des vêtements trop ajustés, fréquente de nombreux hommes, travaille la nuit et, par conséquent, elle est considérée comme une mauvaise mère. Tout cela va prendre un tour dramatique lorsque ses deux enfants disparaissent et sont retrouvés morts peu de temps après. Ruth se retrouve sous les feux des projecteurs, à essuyer les critiques et les jugements de ses voisins et de la police.

Le roman commence très bien, j’ai tout de suite été happée par l’histoire ! Ruth est un personnage difficile à cerner. Durant toute ma lecture je n’arrivais pas à savoir si elle était coupable ou victime. Elle a des réactions qui peuvent surprendre, des manières parfois un peu choquantes et elle ne fait pas grand chose pour changer l’image qu’elle renvoie. L’histoire est surtout racontée du point de vue de Pete, un jeune journaliste qui cherche à percer dans le milieu et qui s’investit énormément dans l’affaire. On voit son regard sur la jeune femme évoluer au fil du roman, questionner sa culpabilité et essayer de trouver des indices, des réponses pour lui venir en aide d’une manière ou d’une autre. Il va creuser, aller au-delà des apparences et découvrir ce que cache réellement Ruth derrière tout ce maquillage.

L’écriture d’Emma Flint est plaisante, surtout dans sa manière de décrire et d’approfondir ses personnages. Cependant, je trouve que le roman souffre de quelques longueurs, notamment au milieu. Les rebondissements ne sont pas nombreux et je trouve qu’on tourne parfois un peu en rond. Il faut attendre la dernière partie pour que ça reparte à toute vitesse, jusqu’aux révélations finales qui sont excellentes et complètement inattendues. J’aime être surprise quand je lis un roman policier et Emma Flint a réussi à me faire douter de tellement de choses que je ne peux qu’applaudir. J’ai également beaucoup apprécié l’attention qu’elle a porté au cadre et au contexte historique. Nous sommes complètement immergés dans cette banlieue new-yorkaise des années 60, nous avons vraiment l’impression d’y être. Il y a également une réflexion intéressante sur l’image qu’on se fait de la femme à cette époque, sur sa place dans la société.

En résumé, un roman que j’ai pris plaisir à lire. Ce n’est pas un roman policier haletant, au suspense déchirant mais la psychologie des personnages est approfondie et l’ensemble très intéressant. Ce n’est pas un coup de cœur, je regrette certaines longueurs mais c’est un roman que je vous recommande chaudement !

16/20

Alors, tentés ?

La bisette !

 

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “La face cachée de Ruth Malone – Emma Flint.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s