In the cut – Susanna Moore.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui je vous propose de revenir sur ma dernière lecture, un thriller réédité aux éditions Archipoche en octobre 2018. In the cut (A vif) a été écrit par Susanna Moore en 1995 et a été adapté au cinéma par Jane Campion en 2003 (avec au casting Meg Ryan et Mark Ruffalo). Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Fiona est plutôt sexy avec ses lunettes et son look d’enseignante new-yorkaise. En dehors de ses heures de cours, elle consacre son temps à l’écriture et à ses multiples expériences sexuelles. Un soir, alors qu’elle prend un verre avec l’un de ses élèves dans un bar miteux de son quartier, elle surprend les ébats amoureux d’un homme tatoué et d’une jeune femme rousse dont on retrouvera peu après le corps sauvagement mutilé et désarticulé… Dernier témoin à l’avoir vue vivante, Fiona est d’abord suspectée puis interrogée par les deu inspecteurs chargés de l’enquête. Mais la menace se précise : une main en plastique sordide lui est adressée… Serait-elle la proie du maniaque qu’elle a surpris ? Ou bien victime du jeu pervers de l’un de ses élèves ou d l’inspecteur Malloy avec lequel elle entretient une relation trouble ? Seule certitude : on lui en veut et l’étau se resserre, insidieusement.

couv51929112

Ce roman, décrit comme un « classique du thriller érotique », m’a laissé fort perplexe. Il a apparemment connu un succès retentissant aux États-Unis mais j’avoue que personnellement je suis passée complètement à côté. Est-ce un souci de traduction ou est-ce que le style ne m’a tout simplement pas conquise ? Difficile à dire.

La forme ne m’a pas plu. J’ai trouvé le style inutilement vulgaire, le vocabulaire employé vieillot, tendancieux et raciste (les nègres, métèques et autres bamboula m’ont assez rapidement mise mal à l’aise). Je m’attendais à une ambiance pesante, oppressante, à couper au couteau et au final tout est noyé par des scènes pseudo-érotiques qui, elles aussi, sont carrément malaisantes.

Le fond ne m’a pas convaincu non plus. L’histoire est décousue, brouillonne. Il n’y a pas de chapitres, pas de véritable construction et d’une page à l’autre on passe du coq à l’âne. Combien de fois ai-je dû revenir en arrière pour essayer de comprendre pourquoi elle parlait soudainement de sa copine ou d’un bar ou d’un élève ou d’un ex ? Je n’ai pas compté.. mais en tout cas beaucoup trop. Beaucoup d’éléments n’ont juste aucun sens, n’apportent rien au récit et enfoncent juste le lecteur dans une plus grande perplexité. J’ai trouvé le temps long alors que le roman fait 250 pages… Il n’y a que les vingt dernières qui ont éveillé mon intérêt et malgré cela, je n’ai pas aimé la fin haha (oui, mieux vaut en rire).

Pour finir, les personnages sont très difficiles à cerner. Ils sont très peu approfondis, des fois on ne sait pas trop pourquoi ils sont là comme ce fameux Cornelius que l’on croise (trop) souvent. Ils sont tous louches d’une manière ou d’une autre, y compris Fiona. Au vu de l’histoire et de sa construction, impossible de s’attacher à qui que ce soit, d’éprouver de l’empathie ou tout autre sentiment. Je crois qu’à part ce pauvre Cornelius (vraiment, pourquoi il est là ?), ils m’ont tous inspiré du dégoût.

En résumé, je crois que vous l’aurez compris.. Rien ne m’a plu dans ce roman. Un bon gros flop comme on en a des fois, le charme n’a pas opéré sur ma personne. Ceci dit, j’ai regardé la bande-annonce du film et j’essaierai de le voir un de ces quatre, peut-être que je comprendrais enfin le pourquoi du comment !

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

3 réflexions au sujet de “In the cut – Susanna Moore.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s