Comment sortir avec un super héros quand on est un super vilain ? – Alex Gabriel.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour vous parler de l’une de mes dernières lectures. Il s’agit de mon tout premier roman aux éditions MxM Bookmark (ça se fête, non ?) ! Comment sortir avec un super héros quand on est un super vilain a été écrit par Alex Gabriel et publié la semaine dernière en ebook, le 10 octobre 2018. Il faudra attendre le 12 novembre pour la version papier ! Je tiens à remercier Netgalley et la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Des super-héros. Des méchants larbins. Et un sacré conflit d’intérêt.

Faire partie de la famille d’un super-vilain n’est pas un gros problème pour Pat West. Certes, sa mère tente à l’occasion de conquérir le monde, et alors ? Tout ce que lui veut, c’est finir ses études et devenir urbaniste. Le fait qu’il se transforme parfois en larbin diabolique… ça, ce n’est qu’une tradition familiale.

Et puis un jour, Pat couche par accident avec /Silver Paladin/, le super-héros également connu sous le nom de Nick Anderson, un millionnaire reclus. Ce n’est qu’un malentendu. Pat n’a jamais eu l’intention de se faire passer pour un prostitué, il le jure. N’empêche qu’il se retrouve bientôt complètement dépassé par la situation, surtout quand il commence à développer des sentiments pour le pire gars possible.

Quand sa mère réapparaît pour mettre le monde à ses pieds, Silver Paladin s’empresse de la contrer… et tous les secrets de Pat menacent de lui exploser au visage. Comment pourrait-il associer sa vie de larbin à ses sentiments pour un héros ? Nick l’aimera-t-il assez pour passer outre ce qui les sépare ? Ou perdront-ils tous les deux ce qu’ils chérissent le plus ?

couv19899931

En sollicitant ce roman, mes attentes n’étaient pas particulièrement élevées. Je m’attendais à quelque chose de frais, original et divertissant. A une lecture simple et sans prise de tête. Alex Gabriel a su remplir sa part du contrat bien que certaines petites choses m’aient dérangé.

L’histoire n’a rien de révolutionnaire, on retrouve l’opposition classique gentils héros/méchants qui veulent dominer le monde. Ça reste néanmoins un contexte plutôt original pour une romance. Il accentue tous les clichés des films de super héros, tourne en ridicule les protagonistes avec un humour mordant. Personne n’y échappe ! C’est un aspect du roman qui m’a beaucoup plu. Par contre, j’ai été un peu plus gênée par la construction, le manque de fluidité du récit par moments. Au début, je ne comprenais pas vraiment où j’étais, ça n’avait aucun sens. Heureusement ça ne dure pas très longtemps. Le reste est plutôt dynamique, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer !

Il s’agit d’une romance M/M (de l’homoromance, pour ceux qui ne connaîtraient pas). L’histoire se focalise donc majoritairement sur le jeune couple (Nick et Pat) : leur rencontre, l’exploration de leurs sentiments, les révélations qui pourraient mettre en péril leur relation, etc (comprenez ici « quelques scènes de fesses »). Alex Gabriel a choisi de se focaliser uniquement sur le point de vue de Pat. J’avoue m’être beaucoup attachée à ce jeune homme légèrement hyperactif (et qui a un léger grain au cerveau – ou alors il prend trop de vitamines). Cependant, je trouve que ses personnages sont assez peu approfondis. En refermant le roman (enfin, en éteignant ma liseuse haha), je n’avais toujours aucune idée de qui était Nick. Alors certes, on a compris qu’il avait de beaux muscles mais alors zéro personnalité quoi.. C’est un peu dommage, on a l’impression qu’il est lui-même le spectateur de sa propre histoire.

Dernier détail, je chipote hein.. J’ai trouvé que Serpentissima arrivait beaucoup trop tard dans le roman. Après lecture du résumé, je pensais la voir surgir un peu plus rapidement. Conséquence de tout ça, le roman termine de manière un peu abrupte à mes yeux. La fin est trop ouverte à mon goût, j’aurais bien aimé quelques pages de plus !

En résumé, j’ai passé un moment sympathique en compagnie de Pat (et Nick). C’est un roman agréable à lire, très drôle et divertissant mais qui ne restera pas gravé dans ma mémoire bien longtemps. Je regrette le manque d’approfondissement des personnages et des rebondissements un peu trop tardifs. Idéal si vous cherchez une lecture légère et sans prise de tête !

14/20

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

5 réflexions au sujet de “Comment sortir avec un super héros quand on est un super vilain ? – Alex Gabriel.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s