Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique livresque toute fraîche ! Au début de la semaine, je vous ai présenté ma PAL de l’été (les livres que je possède et ceux que j’aimerais acquérir). Parmi les auteurs présents dans cette liste, il y avait Virginie Grimaldi. C’est une auteure dont j’entends beaucoup parler depuis que je suis sur la blogo littéraire, une auteure que j’avais hâte de découvrir et c’est désormais chose faite puisque j’ai lu cette semaine son dernier roman : Il est grand temps de rallumer les étoiles. Ce dernier a été publié aux éditions Fayard en mai 2018. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier la maison d’édition et Netgalley pour l’envoi de ce livre !

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

couv17531821

En ouvrant ce roman, mes attentes étaient plutôt simples : un roman feel-good et touchant qui me ferait passer un bon moment. J’ai obtenu exactement ce que je voulais et je suis donc plutôt satisfaite de ma lecture.

Comme je l’ai dit un peu plus haut, je n’avais jamais lu l’auteure jusqu’à maintenant. J’ai donc pu découvrir sa plume au fil des pages. L’écriture de Virginie Grimaldi est simple et poétique, chargée d’émotions. Tout s’enchaîne de manière fluide malgré la triple narration qui aurait pu casser le rythme du livre. J’ai aimé le fait que nous suivons l’histoire du point de vue des trois personnages principaux. Trois femmes, trois générations différentes. Les choses ne sont pas racontées de la même manière. La plus jeune s’adresse à son journal intime, Marcel, l’aînée raconte ses aventures et ses ressentis sur son blog alors qu’en ce qui concerne la mère, nous suivons tout simplement son histoire (et pas les confidences qu’elle partagerait avec autrui, si vous voyez ce que je veux dire). Cette alternance de points de vue rend l’ensemble plutôt dynamique. Sinon, les rebondissements ne sont pas nombreux. Ce n’est pas un roman d’action, c’est un roman où trois personnes se retrouvent, tissent de nouveaux liens et cherchent à former une famille plus unie. C’est une aventure, certes, mais plutôt une aventure contemplative et émotionnelle.

L’histoire en elle-même était plutôt prévisible mais j’avoue avoir été surprise par quelques événements. J’ai complètement adhéré à l’aspect road-trip du roman, l’auteure nous donne très envie de découvrir la Scandinavie. Les descriptions de lieux, de paysages sont magiques et dépaysantes. C’est un roman feel-good qui vous rendra parfois triste mais souvent heureux. On referme le livre avec le sourire ! Virginie Grimaldi aborde différents sujets avec beaucoup de justesse et de sensibilité, notamment la différence, l’acceptation de soi ou encore l’autisme.

Les différents personnages du roman sont attachants. L’auteure a bien construit, bien développé ses personnages et on apprend à les connaitre tout au long de l’histoire. J’avais un peu de mal au début avec Chloé, la fille aînée, car la manière dont elle traitait sa mère me gênait. Malgré tout j’ai fini par m’attacher à elle quand elle nous explique sa manière de voir le monde et de vivre chaque moment de sa vie. J’ai été touchée par son hypersensibilité et sa naïveté. J’ai tout de suite adoré la petite sœur, Lily. Elle m’a beaucoup fait rire au fil des pages avec son utilisation approximative de nombreuses expressions. Anna, la maman, est également un personnage fort et bouleversant. J’ai trouvé magnifique tout ce qu’elle entreprend pour ses filles. Quand on finit par en apprendre plus sur son passé, je l’ai encore plus respectée et je suis heureuse qu’elle finisse par trouver le bonheur. Elle le mérite. Les personnages secondaires ne sont pas aussi bien développés mais on connait leur histoire, ils sont intéressants et ils apportent tous quelque chose à l’histoire. Par leur expérience, leurs petits mots, ils apportent leur aide et leur soutien à Anna et ses filles.

En bref, c’est un roman que je vous recommande chaudement. C’est un feel-good particulièrement touchant que j’ai pris grand plaisir à lire. L’écriture de Virginie Grimaldi est très plaisante et ses personnages attachants. Un compagnon idéal pour les vacances !

18/20

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

11 réflexions au sujet de “Il est grand temps de rallumer les étoiles – Virginie Grimaldi.”

  1. Ce roman est superbe ! Je suis contente qu’il t’ait plu ! Je te conseille Tu comprendras quand tu seras plus grande qui m’a beaucoup plu ! Quant à son premier roman Le premier jour du reste de ma vie est très bien aussi, j’avais adoré, mais je trouve ses autres romans plus approfondi. 🙂
    Il me reste son troisième roman à lire ! Je te dirai haha

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s