Ash & Vanille, tome 1 : Les guerriers du Lézard – Sosthène Desanges.

Coucou les paupiettes !

Ça fait un petit moment que je n’ai pas écrit de chronique littéraire (majoritairement dû au fait que je suis débordée depuis plus d’un mois et que j’ai eu une sacrée panne de lecture tout récemment). On va remédier tout de suite à ce problème et je vais vous parler d’un premier tome que j’ai reçu par le biais du site Simplement. Je tiens à remercier chaudement l’auteur pour l’envoi de son roman et à m’excuser par la même occasion pour le temps que j’ai mis à le lire (j’ai honte). Ash & Vanille est une saga qui comportera cinq tomes (les deux premiers ont d’ores et déjà été publiés aux éditions Les Trois Chouettes). Ils ont été écrit par Sosthène Desanges, auteur qui vit actuellement en Nouvelle-Calédonie.

« Sauvage ! Même si tu trouves ton guerrier et que tu mets fin à la malédiction qui afflige ta tribu, il te faudra une femme ! Aide-moi à retrouver les hommes de mon clan et je serai celle-là.  » Plus aucune fille… Voici l’étrange malédiction qui frappe depuis trente ans les naissances du Clan des Chefs. Ce peuple fier et farouche est en train de disparaitre. Refusant son sort, Ash fuit sa tribu et s’enfonce dans la forêt. Mais que faire quand on a des ennemis terribles sur sa route, qu’on n’est pas encore vraiment un homme et qu’on a commis l’erreur de s’encombrer de compagnons bizarres ? Et surtout que répondre à la proposition de cette redoutable Vaaï prénommée « Vanille » ? Nul ne peut alors imaginer dans quelle effroyable bataille cette décision va tous les jeter ! « Ash & Vanille » est un roman d’aventures qui prend sa source dans une Océanie imaginaire, un monde insulaire au-delà du temps, peuplé de “vahinés”, d’oiseaux incroyables, de légendes puissantes, de terreurs primitives et de tribus sauvages. Un Eden dangereux qui a pour héros un cannibale de quinze ans. « Les Guerriers du Lézard » est le premier des cinq tomes qui composent cette saga fantastique.

couv68190345

Sosthène Desanges nous embarque dans une aventure qui prend place dans une Océanie imaginaire. On y suit Ash, du clan des Chefs, et Vanille, du clan des Vaii. Mais aussi Méduse, une curieuse enfant qui a 3 ans depuis 30 ans, et Boulba, un homme-oiseau. Toute cette joyeuse troupe est guidée par le crâne/masque d’un ancien du village. Ça y est, je vous ai perdu ? J’espère pas car, croyez-moi, ce premier tome vaut le coup d’œil !

J’avoue que j’ai été un peu dépassée au cours des premiers chapitres. Il y a beaucoup d’informations d’un coup. L’auteur nous immerge complètement dans un univers très riche et dépaysant, nous décrivant une culture hors du temps absolument passionnante mais très compliquée au premier abord. Cependant, il prend le temps de poser les bases, le contexte et je n’ai ressenti aucune longueur. Son écriture est fluide, vraiment très plaisante et ça se boit comme du petit lait. Son intrigue est bien ficelée, le suspense bien dosé et il réussit à nous faire ressentir énormément de choses. Je ne vous raconte même pas l’état de mon petit cœur sur les 50 dernières pages, je n’en pouvais plus ! *je demande une adaptation cinématographique merci*

Mine de rien, la partie « introductive » est assez courte et nous rentrons très vite dans le vif du sujet. Le Clan des Chefs est en proie à une malédiction : il n’y a plus de femmes. Cela crée bien évidemment un certain nombre de tensions et, au lieu d’accepter de prendre pour épouse la seule femme sur le marché, Ash décide de quitter le Clan pour tenter de rompre la malédiction (et trouver des femmes par la même occasion). A partir de là, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer ! Les rebondissements sont nombreux, l’action ne manque pas et j’ai beaucoup apprécié les quelques touches d’humour présentes dans le roman. Ce roman d’aventure parfaitement maîtrisé prend rapidement une tournure fantastique, ce qui ne m’a pas déplu (loin de là). Légendes obscures, créatures imaginaires et pouvoirs magiques rythment le récit, pour notre plus grand bonheur.

Je me suis rapidement attachée aux personnages (surtout à Boulba, l’homme-oiseau – ne me demandez pas pourquoi, je ne saurais pas vous répondre haha). J’ai aimé les voir évoluer tout au long du roman, notamment Ash. On le voit grandir en très peu de temps, passer du garçon qui se prend pour un homme à un véritable héros. J’ai apprécié le fait qu’il se pose des questions, qu’il remette en question la parole de ses ancêtres tout en continuant de croire en les valeurs qu’on lui a inculqué. Tout au long du roman, il cherche à se forger ses propres opinions, il fait preuve d’une certaine ouverture d’esprit et ça en fait un personnage que j’ai beaucoup aimé suivre. J’ai trouvé Vanille plus effacée, peut-être parce qu’elle apparait plus tard dans le roman, elle est beaucoup moins présente. Elle m’a tout de même laissé une forte impression et j’ai hâte d’en découvrir plus sur elle dans la suite !

En bref, Ash & Vanille est une série très prometteuse. J’ai personnellement adoré ce premier tome et j’ai très hâte de lire la suite ! L’histoire est originale, dépaysante et prenante. L’univers est riche, coloré et exotique. La plume de l’auteur est excellente.. Que dire de plus ? Lisez moi ce roman tout de suite !

18/20

Alors, tentés ?

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

7 réflexions au sujet de “Ash & Vanille, tome 1 : Les guerriers du Lézard – Sosthène Desanges.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s