De joie coulent mes larmes – Lena Walker.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour parler du nouveau roman de Lena Walker : De joie coulent mes larmes. Publié aux éditions Michel Lafon, il sort officiellement en librairie demain, le 7 juin 2018. Je n’avais encore jamais rien lu de l’auteure, que je suis depuis un petit moment sur Twitter et dont les romans me tentent beaucoup ! Je tiens à remercier la maison d’édition et Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce roman en avant-première. 

Juriste sans entrain dans un cabinet d’avocats, Romy Bavarois rêve depuis sa plus tendre enfance de présenter le journal télévisé de la plus grande chaîne de France. Au décès de son grand-père, elle décide sans regret de tout quitter et de s’installer chez sa grand-mère à Saint-Tropez. Acceptant un emploi saisonnier de vendeuse de soufflés tropéziens, Romy se laisse vivre jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars. Lui fera-t-il des révélations décisives sur son avenir ? Aura-t-elle enfin l’électrochoc qu’il lui fallait pour sortir de sa douce léthargie et prendre son destin en main ?

couv63160625

En lisant le résumé, je m’attendais à un roman léger et feel-good. Je n’ai pas été déçue, j’ai passé un agréable moment en compagnie de Romy ! L’écriture de Lena Walker est simple et plaisante, sans artifices. J’ai été emportée par ses personnages et j’ai eu du mal à lâcher le roman (la preuve, je l’ai lu d’une traite !).

Romy est une jeune femme qui, en apparence, mène une vie paisible à l’avenir tout tracé. Malheureusement, elle tombe rapidement de haut et voit sa vie bouleversée. Par le biais de nouvelles rencontres et de nouvelles expériences, elle va chercher à découvrir qui elle est vraiment et ce qu’elle veut dans la vie.

J’ai beaucoup aimé suivre Romy dans ce périple. Elle est un personnage attachant malgré ses défauts. Malgré quelques réticences au début, elle se lance à corps perdu dans tout ce qu’elle entreprend. Elle enchaine les déceptions mais découvre dans les moments de crise ce qui importe réellement. C’est une jeune femme intéressante et intelligente (enfin.. la plupart du temps). Sa grand-mère, Mamilou, est une femme sage et drôle. Elle n’a pas la langue dans sa poche. Je l’ai trouvé très touchante, notamment lorsqu’elle revient sur son passé. J’ai également beaucoup apprécié Paul et la colocataire parisienne de Romy. J’aurais cependant aimé que ces personnages soient un peu plus approfondis. Les personnages secondaires m’ont également bien plu, ils étaient charmants et souvent drôles, notamment Claude !

L’histoire en elle-même n’est pas spécialement originale. L’ensemble est prévisible, je ne vais pas vous mentir. On sait à quoi s’attendre dès les premières pages. Certains rebondissements étaient néanmoins surprenants ! Je savais plus ou moins dans quoi je m’engageais en commençant le roman donc je n’ai pas été spécialement déçue (à part par deux ou trois petits détails mais plus parce que c’était tellement évident que c’en était décevant). Ça n’empêche en rien le fait que l’histoire est dynamique et prenante.

En résumé, ce n’était pas un coup de cœur mais j’ai passé un très bon moment de lecture. Les personnages sont attachants, l’histoire sympathique et j’ai eu ce que je voulais : un feel-good léger et plaisant à lire. Si vous cherchez un roman à embarquer dans votre valise pour les prochaines vacances, je vous le recommande chaudement !

16/20

Alors, tentés ?

La bisette !

 

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

5 réflexions au sujet de “De joie coulent mes larmes – Lena Walker.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s