Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer – Anneliese Mackintosh.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique livresque. On approche tout doucement de la fin du Challenge Netgalley et il me reste encore quelques lectures à faire. Pour l’instant, j’ai découvert de chouettes romans et quelques auteurs talentueux ! Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer a été écrit par Anneliese Mackintosh et a été publié aux éditions Milady le 16 mai 2018. Merci à Netgalley et à la maison d’édition pour l’envoi de ce livre.

Ottila a décidé d’être heureuse et ça va faire mal. Ottila a un problème. Enfin, elle en a un paquet. D’abord elle est alcoolique. Son père est mort pendant qu’elle se complaisait dans une éternelle gueule de bois. Sa soeur a été internée. Sa mère est en train de craquer. Et ses amis la tirent vers le bas. Sauf Thalès, le type le plus sain qu’elle ait jamais rencontré. Thalès donne envie à Ottila de devenir meilleure. Alors elle décide de faire un doigt à son « contexte » pourri et vole Le Petit Livre du bonheur à la bibliothèque. Puis elle entreprend de le scrapbooker sauvagement : mails, SMS, transcriptions de séances de thérapie, dessins… tout y passe..

couv596606

Je ressors déçue de cette lecture. Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer nous raconte l’histoire d’Ottila, une jeune femme qui décide d’arrêter de boire de l’alcool. Nous suivons son parcours sur un an. Je m’attendais à un mélange de développement personnel et de feel-good, à de l’humour, des émotions… Je suis tombée de haut.

Commençons par l’écriture de l’auteure. L’ensemble est plutôt décousu, on passe parfois du coq à l’âne et on finit par s’y perdre. Par le biais de transcriptions de thérapie, SMS, mails ou encore des extraits de journal intime, l’auteure tente de reconstruire le cheminement de son personnage principal. Trop fouillis, je n’ai personnellement pas adhéré et j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Par ailleurs, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de longueurs, des chapitres entiers complètement inutiles et j’avais juste envie d’abandonner ma lecture.

A côté de ça, Anneliese Mackintosh aborde un certain nombre de sujets intéressants. Je regrette le manque de subtilité à certains moments. L’auteure n’a pas su jongler humour et sensibilité. Elle aborde le deuil, l’alcoolisme, la maladie mentale, la dépression, le suicide… Il se passe trop de choses, elle a voulu trop faire. Sa réflexion sur l’abstinence, sur le sevrage est intéressante. Je pense qu’elle aurait vraiment dû se focaliser uniquement sur la reconstruction d’Ottila et ne pas compliquer autant les choses en lui constituant un entourage aussi chaotique.

Je n’ai pas du tout réussi à m’attacher aux personnages. Ottila, au premier abord sympathique, se révèle rapidement être très agaçante. Elle prend beaucoup de mauvaises décisions, n’en fais qu’à sa tête et frôle souvent l’irrespect envers ses interlocuteurs. Thalès, son nouvel amoureux, est inintéressant. Grace, sa meilleure amie, est d’une vulgarité sans nom. J’ai ressenti plus d’empathie pour la mère et la sœur mais j’aurais aimé que les choses soient abordées différemment. Elles finissent par devenir des blagues alors qu’elles souffrent de troubles très sérieux.

Finalement, je crois que c’est ça qui m’a le plus gêné dans ce roman. Le titre et la couverture semblent nous promettre une lecture joyeuse, un roman drôle et feel-good. Ce livre m’a mise extrêmement mal à l’aise. Toutes les tentatives d’humour sont tombées à plat et je n’ai pas compris le but de l’auteure. Il est très difficile de s’attacher à l’héroïne, de voir en son combat une source d’inspiration et encore plus de se sentir heureux en refermant ce roman.

En résumé… on passe son chemin. Vraiment, ça ne vaut pas le coup.

08/20

Alors, tentés ?

La bisette !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

5 réflexions au sujet de “Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer – Anneliese Mackintosh.”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s