Allô, Major Tom ? – David M. Barnett.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve ce vendredi pour une nouvelle chronique livresque. Je continue de découvrir de nouvelles histoires et de nouveaux auteurs grâce au Challenge Netgalley et je vais aujourd’hui vous parler d’un roman qui m’a tout de suite interpellé dans la sélection. Allô, Major Tom ? a été écrit par David M. Barnett et publié le 9 mai 2018 aux éditions JC Lattès. Ce titre peut difficilement nous laisser indifférent, un peu plus d’un an après  le décès de David Bowie. Ce titre intrigue, nous donne envie de lire le résumé. Sa très jolie couverture ne fait qu’ajouter à la tentation. Je n’ai pas attendu bien longtemps avant de commencer à le lire, il me tentait vraiment beaucoup trop. Avant de vous donner mon avis, je tiens à remercier Netgalley et la maison d’édition pour l’envoi de ce livre !

Être tout seul, loin des autres et de leurs problèmes, voilà qui convient très bien à Thomas Major. Aussi, lorsque par un curieux concours de circonstances, le jour de la mort de David Bowie, l’occasion se présente à lui d’être le premier homme à aller sur Mars, il n’y réfléchit pas à deux fois. Sauf qu’il ne s’attendait pas à ce que ce voyage improbable mène sur sa route Gladys et sa famille.
Gladys, avec l’âge, perd un peu la tête. Pourtant, quand elle reçoit un coup de fil de Tom Major, elle mesure bien sa chance : parler à un vrai astronaute ! Ses deux petits-enfants ne croient bien sûr pas un mot de cette histoire. Mais alors qu’ils sont en difficultés et risquent de tout perdre, un petit coup de pouce venu de l’espace pourrait bien changer la donne.
Car, si sous ses airs grognons Tom est en fait un homme abîmé par la vie, la rencontre déroutante avec cette famille est sur le point de bouleverser sa vision du monde…

couv44757396

L’intrigue de départ de ce roman est plutôt originale. On rencontre Thomas Major, un homme qui a globalement perdu toute foi en l’humanité et qui embarque en aller simple dans une navette spatiale direction Mars. En cours de route, grâce à un téléphone satellite et un heureux hasard, il fait la connaissance d’une famille qui rencontre un certain nombre de difficultés. Gladys, soixante et onze ans à son prochain anniversaire, commence à perdre la mémoire. Son fils est en prison et elle doit s’occuper de ses deux petits-enfants, James et Ellie. Cette dernière tente du mieux qu’elle peut de subvenir aux besoins de sa famille et cumule les petits boulots à seulement 15 ans. James est victime de harcèlement scolaire au quotidien… bref, vous saisissez le tableau, ils n’ont pas une vie facile. A cause d’un investissement malheureux, ils vont allier leurs forces afin de tenter de gagner le prix des scientifiques en herbe et ainsi éviter l’expulsion.

Les personnages de David M. Barnett sont particulièrement attachants. Major Tom est ronchon, asocial et assez irritant au début du roman. Cela dit, au fil des pages, j’ai commencé à apprécier son humour et à le trouver de plus en plus touchant. Thomas est un homme brisé et nous découvrons une autre facette de sa personnalité lorsqu’il commence à se livrer. Il se découvre lui-même au contact de la famille de Gladys, prend conscience d’un certain nombre de choses et se remet en question. J’ai pris beaucoup de plaisir à le voir évoluer tout au long du roman. Sur Terre, les trois membres de la famille O. sont également très touchants. Avec humour et sensibilité, David M. Barnett aborde des sujets difficiles par le biais de ces trois personnages (Alzheimer, harcèlement scolaire, deuil…). L’auteur en parle d’ailleurs dans les remerciements, nous ne nous rendons pas forcément compte par exemple du nombre de jeunes aujourd’hui qui doivent travailler pour aider leur famille, devenant ainsi des adultes beaucoup trop tôt. Malgré une intrigue peu crédible (complètement farfelue, qu’on se le dise), il évoque une réalité sur laquelle certains préféreraient fermer les yeux et j’ai trouvé ça très intéressant.

La plume de David M. Barnett est vraiment plaisante. Son roman se lit rapidement car l’ensemble est fluide, dynamique, vivant. Nous suivons tantôt Thomas, tantôt la famille O.. Il y a également quelques chapitres consacrés à des flashbacks sur l’enfance de Major Tom. On a jamais le temps de s’ennuyer ! Je n’ai personnellement pas ressenti de longueurs, j’ai vraiment passé un bon moment. L’auteur évoque des sujets difficiles avec justesse mais surtout avec beaucoup d’humour (un humour typiquement anglais que j’adore). La fin est complètement tirée par les cheveux mais elle aura le mérite de m’avoir fait rire, renforçant ainsi encore un peu plus le côté feel-good du roman.

En résumé, Allô, Major Tom ? est un roman que je vous recommande chaudement. En plus d’être un bel hommage à David Bowie, cette histoire vous donnera le sourire. Vous ne vous ennuierez pas et vous passerez du rire aux larmes aux côtés de Gladys, Ellie, James et Thomas !

17/20

Alors, tentés ?

La bisette !

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

7 réflexions au sujet de “Allô, Major Tom ? – David M. Barnett.”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s