Dans la bibliothèque des petits #7 – Premières bande-dessinées.

Coucou les paupiettes !

Ça fait un petit moment que j’ai envie d’écrire cet article et j’ai ENFIN trouvé le temps de le faire. Je suis ravie. Sachez que c’est un sujet qui me tient à cœur et j’espère que la sélection que je vais vous proposer vous donnera quelques idées ! Si vous me suivez depuis un petit moment, vous savez que l’an passé je m’occupais des bibliothèques de deux écoles maternelle et élémentaire dans le cadre d’un service civique. On avait un fond BD assez restreint (à mes yeux) et classique. Je n’ai rien contre Tintin ou Lucky Luke (au contraire, j’adore), mais pour un enfant qui commence à apprendre à lire, la quantité de texte peut faire peur et certains tomes ne sont pas forcément adaptés à la tranche d’âge. Si l’enfant réclame, choisissez avec eux un tome adapté mais ne le privez surtout pas de ces chef-d’œuvres ! Par contre, il peut être intéressant de lui proposer aussi des bande-dessinées créées spécialement pour lui (et pour les adultes amateurs de BD, on ne se refuse rien).

giphy

J’ai été assez choquée par certaines institutrices l’an dernier qui voulaient m’empêcher de laisser les enfants emprunter des bande-dessinées. Saviez-vous que la BD est l’un des genres littéraires les plus difficiles à appréhender ? Le double niveau de lecture (image + texte) peut être assez déstabilisant. Il est donc conseillé justement d’encourager les plus jeunes à lire des bande-dessinées car elles mobilisent plus de capacités, leurs petits cerveaux travaillent plus et en général, sur le long terme, ces enfants auront plus de facilités de lecture que les autres. Bref. Je vous l’avais dit, c’est un sujet qui me tient à cœur. Je n’en peux plus des parents qui refusent des BDs à leurs enfants (ou des mangas, autre débat que je garde pour un autre article) sous prétexte que c’est un « sous-genre », que ce n’est pas assez intellectuel.. Que nenni ! A quoi ça va servir de lui forcer un roman entre les mains ? Il ne faut pas perdre de vue le fait qu’à l’époque où on découvre nos premières bande-dessinées, on est à un âge où on aime encore lire des albums, on privilégie les livres avec des illustrations qui facilitent la compréhension. Par ailleurs, personnellement, je milite activement pour la défense de la lecture plaisir. Il faut laisser l’enfant choisir ce qu’il veut lire, surtout au début. Laissez-le découvrir ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. Proposez lui des options. La bande-dessinée est, et a toujours été, un petit plaisir que je m’accorde au quotidien et je cherche à partager, à encourager cela auprès des enfants. Lire des romans c’est super, mais lire des BDs, c’est bien aussi.

Les BDs sans texte.

Les BDs sans texte présentent un avantage intéressant. L’enfant peut le manipuler seul et ce sans avoir forcément appris à lire. Dès 3 ans en fait, si vous êtes chauds. Cela permet, d’une part, de faire travailler l’imagination de l’enfant. A partir des images il imagine ses propres dialogues et peut interpréter les situations comme bon lui semble. D’autre part, cela permet aux plus petits de découvrir et de s’habituer au récit narratif, d’analyser les situations et de remarquer des choses qu’il n’aurait pas forcément vu autrement. L’enfant va à son rythme, alors que dans le cas où un adulte lui lit une histoire, il peut vite être dépassé et ne pas réussir à suivre, à voir tous les petits détails.

# Petit Poilu.

Capture d_écran 2018-04-02 à 22.15.04

Il est petit. Il est poilu. C’est Petit Poilu ! Le v’là parti de bon matin, le v’là parti et tout va bien. Mais ?… Que se passe-t-il ? Ça se bouscule.. Et tout bascule !

Avec Petit Poilu, vos enfants partiront à la découverte du monde qui les entoure mais aussi à la découverte du monde de la BD. Ils apprennent à déchiffrer les premiers codes, à suivre une histoire sans les dialogues. Ce n’est pas la BD qui fera le plus travailler l’imagination, tout est plutôt explicite, mais les dessins sont drôles, très colorés et plaisent particulièrement aux enfants de 4/6 ans (testé et approuvé).

# Matthias et le nuage.

couv_277652

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Matthias ! C’est pourquoi sa mère le réveille très tôt afin de le célébrer en famille et avec ses amis. Pendant tout le temps que va durer la fête, Matthias joue, mange et s’amuse inlassablement. Il souffle aussi ses bougies et brise la pinata. Et arrive le moment qu’il préfère, celui où il se retrouve seul pour ouvrir ses cadeaux… Et surprise, le dernier cadeau est… Un nuage ! Son chien et lui vont alors imaginer tous les moyens de jouer avec un nuage avant que la nuit tombe.

Si vous cherchez spécifiquement de la bande-dessinée sans texte pour les petits (voire les tout-petits), je ne peux que vous recommander de vous tourner vers les éditions Bang et plus particulièrement vers la collection Mamut. Matthias et le nuage est celle que j’ai préférée mais il y en a pour tous les goûts. Les BDs sont courtes, les dessins simples et jolis, souvent tout doux et très poétiques. Un régal pour les yeux (pour les petits comme pour les grands) ! Ces ouvrages sont une invitation au rêve, l’enfant peut imaginer 1.000 histoires différentes à partir d’un même dessin. Dans la même collection, j’ai également beaucoup aimé Coco le crocodile (un véritable ami qui a, au passage, des super-pouvoirs) !

Capture d_écran 2018-04-09 à 20.56.34

Petites BDs pour petits lecteurs.

Je ne vais pas commenter chaque titre individuellement. Les bande-dessinées que j’ai choisi pour cette sélection sont destinées notamment aux enfants qui apprennent à lire. On reste dans quelque chose de drôle et de mignon, d’assez innocent. Comme dans les albums que les enfants prennent plaisir à relire durant cette période, on rencontre des héros qui font des bêtises, vont à l’école, ont une vie de famille et des copains/copines absolument hilarants.. Ou des héros zoomorphes qui mènent, eux-aussi, leur petite vie. Le texte ne prend pas le pas sur l’illustration, l’enfant apprend progressivement à lier les deux, à différencier les différentes bulles, à imaginer le ton employé par les personnages (colère, tristesse, etc). On est vraiment dans quelque chose auquel l’enfant peut s’identifier ou dans quelque chose qui lui rappelle ses livres « de quand il était petit ». Ce sont des bande-dessinées courtes, souvent à visée humoristique avec un petit message subliminal (ouverture d’esprit, écologie, etc). On commence également à introduire les premières séries, des personnages dont les enfants vont aimer suivre les aventures au fil des tomes et avec qui ils vont grandir.

# Anna et Froga.

couv24336938

Entre chamailleries et moments de complicité, Anna partage son quotidien avec ses meilleurs amis : Froga la grenouille, Christophe le ver, René le chat et Bubu le chien. Jamais à court d’idées pour s’amuser, cette fine équipe ne cesse de se taquiner : autant d’histoires savoureuses, au ton simple et direct.

# Ana Ana.

couv64436585

Petite soeur du célèbre Pico Bogue, Ana Ana est une petite fille astucieuse, vive et rigolote. Elle vit de grandes aventures avec ses doudous chéris : Touffe de poils, Grizzou, Pingpong, Zigzag, Goupille et Baleineau. Tel un chef d orchestre, elle dirige tambour battant cette petite troupe joyeuse qui la suit dans ses idées ou ses bêtises les plus fantaisistes.

Vous pouvez ensuite retrouver Ana Ana dans les aventures de son grand frère : Pico Bogue !

# Jérôme et les fourmis rouges.

couv19083201

Jérôme le petit bousier a un devoir à rendre sur les fourmis rouges. Mais Jérôme et les devoirs, ça fait deux ! Il préfère aller jouer avec ses copains. Ensemble, ils remettent a l’eau un vieux bateau échoué… et s’échouent sur l’île des fourmis rouges. Les vraies. Avec de vrais crocs. Et une vraie reine assoiffée de sang !

# Monsieur Blaireau et Madame Renarde.

couv72493925

Glouton, Carcajou et Roussette sont d’accord sur un point : blaireaux et renards ne sont pas faits pour s’entendre ! Mais les parents ne partagent pas cet avis.
Pire : Monsieur Blaireau et Madame Renarde décident qu’ils vont tous vivre dans le même terrier !

# Hector et Clara.

510T3KMGZ3L._SX258_BO1,204,203,200_

Sous la forme dynamique de la bande dessinée, retrouvez Hector et Clara, deux castors débrouillards, dans des aventures pleines d’action et de suspense.

# Prince Gédéon.

9782800139012-couv-M800x1600

Si Gédéon est un petit prince, c’est surtout un sacré loustic. Et s’il est un peu amoureux de Milena, il est surtout très amateur de bonbons. Au point d’oser affronter le sinistre Glukovoras…

Et pour les plus grands ?

Là aussi, je ne vais pas y aller au cas par cas. J’ai lu toutes ces bande-dessinées, je les ai toutes aimées et je sais qu’elles plaisent beaucoup aux petits jeunes à partir de 8 ans. Ce sont toutes des séries, les enfants prennent de plus en plus plaisir à suivre les mêmes personnages. Si dans certaines on reste sur des situations où l’enfant peut s’identifier au héros car la bande-dessinée aborde des sujets d’actualité et la vie quotidienne (Bichon par exemple), on trouve également de plus en plus de BDs fantastiques. De manière générale, les héros et héroïnes sont des personnages auxquels les lecteurs prennent plaisir à s’identifier. Les enfants ont normalement acquis la notion du bien et du mal, du réel et de l’irréel. On retrouve beaucoup de séries où le héros s’oppose à un méchant dans un univers imaginaire. La magie a une place de plus en plus importante et permet aux lecteurs de s’évader.

# Archibald, pourfendeur de monstres.

couv56816893

Le surnaturel a son détective ! Il s’appelle Archibald.
Archibald, garçon timide et perspicace, a une passion : devenir détective. Et pas n’importe lequel ! Il désire explorer les mondes secrets, ceux où règnent la magie et les monstres tapis dans l’ombre. Il ne lui manque qu’une affaire à se mettre sous la dent ! Elle se présente un matin sous la forme d’un chien borgne aussi bavard que froussard, agent stagiaire du très secret B.E.M : Bureau Enquête Monster.
Ensemble, ils se lancent sur les traces d’un serpent géant, d’un mystérieux mage noir et d’une armée de zombies…
Humour, frisson et gaffes en série pimentent la première aventure de ce singulier tandem d’apprentis Sherlock Holmes.

# Les carnets de Cerise.

couv72483582

« Il était une fois… Quand j’étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j’avais un journal intime, il commencerait comme ça. Il était une fois… ben moi, Cerise ! J’ai dix ans et demi et mon rêve, c’est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c’est d’observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets. On a tous un secret enfoui que l’on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes…
En ce moment, avec les copines, on observe quelqu’un de vraiment mystérieux… »

# Bichon.

couv54082826

Se déguiser en princesse pour un goûter d’anniversaire, jouer à l’élastique, entamer une chorégraphie en pleine cour de récré… Un peu compliqué quand on aime faire toutes ces choses et qu’on est un petit garçon de 8 ans. Mais pas pour Bichon : il transgresse les règles de la société sans même s’en rendre cj’ompte ! Heureusement, sa famille et ses amis l’aiment tel qu’il est. Même que parfois Jean-Marc, le beau garçon du CM2, prend sa défense quand on se moque de lui… David Gilson réussit l’ambitieux pari de raconter avec tendresse et humour la vie quotidienne d’un petit garçon « pas comme les autres ». Bichon ne fait qu’être lui-même et se soucie peu du regard des autres, et cette personnalité déjà si affirmée et si naturelle est un joyeux exemple pour les petits et grands lecteurs.

# Enola et les animaux extraordinaires.

couv8633533

Une gargouille malicieuse se plaît à arroser les gens qui traversent le parvis de l’église, église dont elle est censée décorer la façade. Ce qui a le don d’agacer le curé de la paroisse qui envisage de détruire la statue incommodante.

Heureusement, Igor, le sonneur de cloches, parvient à convaincre le saint homme qu’une vétérinaire peut certainement les aider, eux… et cette pauvre gargouille qui a forcément ses raisons d’importuner son monde.

# Ernest & Rebecca.

couv62932651

Je m’appelle Rebecca. J’ai six ans bientôt et demi et je suis souvent malade. En plus, mon papa et ma maman veulent se séparer et ça me rend triste. Heureusement Ernest est là pour me remonter le moral. Ernest, c’est un super microbe et un super copain ! Je l’ai attrapé un jour de pluie. Ensemble, on rigole bien…

# Hilda.

couv70521805

Hilda est une petite fille dont la vie s’écoule sans heurts au milieu des vallées… Enfin, jusqu’à ce qu’une armée invisible d’elfes décide d’attaquer sa maison en pleine nuit, jets de pierres et menaces d’expulsion à l’appui. Peu après, l’ultimatum de la mère d’Hilda tombe : si les choses ne s’améliorent pas rapidement, elle et Hilda déménageront en ville. Terrorisée à l’idée de devoir quitter sa maison, Hilda n’a pas d’autre choix que de faire la paix avec les elfes. Notre héroïne se lance alors dans une aventure extraordinaire, peuplée d’elfes, de chats miniatures, de lapins sauvages, et d’un étrange géant… Mais qui peut-il bien être et pourquoi apparaît-il chaque nuit aux alentours de minuit ?

# Le temps des mitaines.

couv45191711

Dans un monde imaginaire, les aventures et mésaventures d’une bande d’amis dotés de super pouvoirs !
Suspense, enquête, premiers émois, rires, …
Arthur vient d’emménager dans le village des Mitaines. Dès son premier jour dans la nouvelle école, il apprend qu’un élève a mystérieusement disparu. Sa curiosité est piquée, et avec l’aide de ses nouveaux amis, l’amusante Pélagie, l’intrigante Kitsu, le génie de la bande Gonzague et son fidèle compagnon Willo, il se met en tête de trouver le coupable !

Avec tout ça, j’espère que vous aurez compris qu’il ne faut pas priver les enfants de lire de la bande-dessinée. Elle apporte énormément, comme toute forme de lecture. J’espère également vous avoir donné quelques idées (pour vous ou pour vos petites têtes blondes), sachant que c’est une petite sélection et qu’il y a une quantité astronomique d’ouvrages dont j’aurai aimé vous parler. Je ferai peut-être une deuxième sélection un de ces quatre, si ça vous intéresse.

Si vous avez des bande-dessinées à me recommander, je suis très intéressée également !

Bonne lecture !

La bisette !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

16 réflexions au sujet de “Dans la bibliothèque des petits #7 – Premières bande-dessinées.”

      1. Aaaah quel bel âge (enfin, ça dépend des jours haha) ! Elle est encore un peu petite pour Ana Ana mais dans les BD sans texte il y a de quoi faire. Il y en a sûrement quelques unes de Petit Poilu qui pourrait lui plaire (la sirène, Madame Minuscule, Kramik la canaille, Amour glacé..).. Après, si vous êtes chaud pour la lire avec elle, je reste sur Ana Ana :p

        J'aime

    1. Haha, on fait comme ça 😉
      Je voue une véritable passion pour les albums sans texte, forcément quand j’ai découvert qu’il y avait aussi des BDs, je me suis jetée dessus haha. Il y en a quelques unes pour adultes, si ça t’intéresse je peux te passer les titres 😉

      J'aime

    1. Je pense que Prince Gedeon pourrait lui plaire ! Pour moi le temps des chevaliers me fait toujours penser à Johan et Pirlouit mais il est peut-être un peu petit pour tout comprendre. Ça date un peu mais je trouve que ça n’a pas pris une ride personnellement haha.
      Pour les dinosaures je ne vois pas, mais je vais me pencher sur la question 😉

      J'aime

  1. Ernest et Rebecca ❤ J'ai les trois premières BD à la maison, je pense que je m'offrirai dans un futur plus ou moins proche les suivantes. J'adore cette histoire et ses personnages. Un vrai plaisir de suivre leurs aventures.
    Et puis, j'ai hâte d'avoir en ma possession Les Carnets de Cerise. Les dessins ont l'air sublimes. Et je pense que l'histoire est tout aussi intéressante !

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis complètement amoureuse de Ernest & Rebecca aussi ! Un beau coup de coeur BD pour ma part 🙂 Il me reste aussi quelques tomes à lire héhé, je prend mon temps.
      En effet, les dessins des Carnets de Cerise sont magnifiques et l’histoire est intelligente (en plus d’être intéressante) 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cette sélection hyper complète. Je prends note de quelques titres pour ma fille, même si je pense qu’elle est encore bien trop petite vu qu’elle va juste avoir 2 ans. Mais comme elle commence à connaître par cœur certains de ses petits albums peut-être que ça peut le faire. Je vais regarder si certaines sont dispo dans la médiathèque.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui effectivement elle est encore toute jeune haha. Après, je pense que tu pourrais trouver ton bonheur du côté des Mamut. Même si elle ne comprendra pas forcément ce qu’il se passe (à moins que tu lui racontes ta version de l’histoire), les dessins sont vraiment chouettes et les enfants adorent 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s