Pièce Montée – Mary Jane Clark.

Coucou les paupiettes !

Je vais aujourd’hui vous parler d’un roman lu il y a belle lurette ! Gagné à un concours il y a quelques mois chez mon ami Ludo du blog Prends un livre et détends-toi, nous avions décider de le lire en lecture commune début décembre. Il y a belle lurette donc. Il s’agit de Pièce Montée, une enquête de Piper Donovan, écrit par Mary Jane Clark. Pour ceux qui se poseraient la question, cette dernière est la belle-fille de Mary Higgins Clark. Apparemment, le roman policier c’est de famille ! Bref, le roman a été publié aux éditions L’Archipel en juillet 2017, et je vais maintenant vous dire ce que j’en ai pensé.

Piper Donovan, jeune actrice de 27 ans dont la carrière peine à décoller, retourne vivre chez ses parents, dans la banlieue de New York. Sur place, Piper aide sa mère, dont la santé décline, dans la pâtisserie familiale.
Bien vite, Piper va devoir réaliser une pièce montée pour Glenna, la comédienne vedette de la série dans laquelle elle jouait, et qui va bientôt se remarier.
Mais quelqu’un semble hostile à cette union. Glenna a reçu une lettre de menace. Plus effrayant, lors d’une vente de charité qu’elle animait avec Travis York, un acteur de la série, ce dernier meurt empoisonné.
Était-il visé ou était-ce Glenna ? Mais qui pourrait lui en vouloir ? Son ex-mari ? Le producteur de la série, qu’elle a décidé de quitter ? Le frère de son futur époux ?
Avec l’aide d’un ancien voisin et ami, Jack, un agent du FBI, Piper mène l’enquête. Mais d’autres crimes sont commis. Et à force de s’approcher trop près de la vérité, Piper pourrait bien être la prochaine sur la liste…

couv39604500

Commençons par le commencement. Qu’ai-je pensé du style de Mary Jane Clark ? J’ai trouvé l’écriture de cette dernière fluide, agréable à lire. Dans l’ensemble, ça se lit vite et bien. Cela dit, il y a quand même quelques défauts au niveau de la construction de l’histoire et de son déroulé. L’intrigue met un bon moment à s’installer (sachant que le roman est court – 286 pages), j’aurai aimé qu’on nous mette dans le bain un peu plus rapidement. On a l’impression que l’auteure se disperse un peu et certains chapitres sont consacrés à des éléments vides de sens par rapport à l’enquête. Dès le début, on se demande d’ailleurs si l’on est bien en train de lire un thriller.. Par ailleurs, ça manque un peu de dynamisme et les rebondissements sont souvent assez prévisibles. Malheureusement, je pense que l’auteure était tellement focalisée sur le suspense, qu’elle ne nous a jamais vraiment laissé l’occasion de rentrer complètement dans l’histoire.

C’est dommage car l’histoire est assez sympathique en soi. Elle ne présente rien d’original, on retrouve un schéma assez classique de roman policier (enfin.. de chick-lit sur fond de policier à mes yeux) mais ça reste plaisant à lire. On se prend au jeu et on veut savoir qui est derrière tout ça. C’est l’un des points forts du roman. Mary Jane Clark joue tellement avec le suspense qu’elle multiplie les mobiles et les suspects et on finit par suspecter tout le monde sans vraiment savoir pourquoi. Ça tourne à l’obsession et on a besoin de connaître le mot de la fin.

La plupart de ses personnages sont vilains. Ils ont tous des choses à se reprocher, une tonne de défauts et, bien évidemment, on n’arrive pas à s’attacher à eux (mis à part l’héroïne, qui est plutôt sympathique). Par conséquent, on suspecte tout le monde car, au final, tous les suspects l’avaient en eux. Ils auraient chacun pu être LE méchant. Pour revenir au problème principal du roman (cette focalisation sur le suspense aux dépens du reste), on le retrouve également au niveau des personnages. Ils ne sont pas suffisamment développés à mes yeux, ils restent très superficiels. Dans un roman policier, j’aime pouvoir dresser une sorte de « profil psychologique » des suspects, avoir un certain nombre d’informations qui me permettent de mieux les cerner. Ici, il n’y a pas de nuances, ils sont tous vilains. Ternes et vilains. J’étais surprise par le choix de l’auteure concernant le coupable. Je pensais à cette personne pendant un moment et j’avais laissé tomber parce que je trouvais que ce n’était pas le mobile le plus intéressant à exploiter. Tant pis haha.

En résumé, c’est un roman que je ne recommande pas particulièrement mais que je ne déconseille pas non plus. Je pense qu’il ne faut pas le voir comme un thriller ou un roman policier, les amateurs du genre seront vite déçus. Il faut le voir comme un roman léger, sans prise de tête et qui pourrait tout à fait faire l’affaire pendant les vacances, à siroter un diabolo grenadine les pieds dans l’eau. Un roman plaisant mais pas indispensable.

13/20

La chronique de Ludo : ***

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

7 réflexions au sujet de “Pièce Montée – Mary Jane Clark.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s