Point manga #1 – Quatre mangas publiés en 2017 !

Coucou les paupiettes !

Ça fait très longtemps que j’ai envie de vous parler mangas, mais je n’ai jamais trouvé le temps de m’y mettre sérieusement. C’est désormais chose faite, je vais essayer de vous poster régulièrement des Point manga, pour vous tenir au courant de l’actualité et de mes dernières lectures ! Pour ceux qui me suivent sur une base régulière (et qui lisent mes C’est lundi !), vous savez que je lis énormément de mangas et que j’ai, par conséquent, des tonnes de choses à vous présenter (je ne risque pas de tomber à court de ressources tout de suite).

Pour cette première édition, j’ai décidé de vous présenter quatre mangas dont le premier tome a été traduit et publié cette année, quatre nouvelles séries donc puisqu’il ne s’agit pas de one-shots. C’est parti ?

# Après la pluie.

Akira, 18 ans, travaille après ses cours dans un Family Restaurant.
Elle est secrètement amoureuse du gérant, Masami Kondo, un homme de 45 ans, divorcé, ayant un enfant. Il n’est ni beau ni charismatique, juste un homme ordinaire, un peu fatigué, désillusionné, conscient de sa situation et de son âge qui avance.
Face à la poésie du sentiment amoureux qu’éprouve Akira, Masami va prendre conscience de l’importance de vivre ses passions.

couv68689726

Après la pluie nous raconte l’histoire d’une jeune lycéenne, Akira, qui tombe amoureuse de son patron, Masami, âgé de 45 ans. Akira est une jeune femme assez timide, introvertie et qui, par conséquent, dégage quelque chose d’assez froid. Par conséquent, j’ai eu un peu de mal à m’attacher à elle. J’ai apprécié le fait que l’auteur nous décrive des personnages humains, avec leurs qualités et leurs défauts. Masami est un personnage que j’aurais aimé plus développé car il a l’air d’avoir une histoire intéressante. Dans ce premier tome, on découvre surtout le quotidien d’Akira, ses relations avec ses camarades de classe, le club d’athlétisme dont elle faisait autrefois partie, avec ses collègues ou encore avec un jeune soupirant.
Je n’ai pas été enchantée par ce premier tome, j’avoue que je me suis un peu ennuyée, il y a beaucoup de cases vides. Cela dit, ce manga présente tout de même un certain nombre de bons points, notamment en ce qui concerne l’histoire. Bien qu’une relation entre une lycéenne et un homme de 45 ans soit quelque chose qui me gêne à titre personnel (enfin, pour l’instant, on en est pas encore là), j’ai trouvé intéressant de ne pas retrouver les sempiternels clichés de la romance dans les mangas. Pour avoir lu ma part de shôjo où elles se ressemblent toutes, ça fait du bien ! Tout est ici beaucoup plus subtil, plus poétique également. La relation se tisse lentement mais sûrement, et cette lenteur se ressent au fil des pages. J’ai également trouvé les dessins plutôt plaisants, les personnages sont expressifs.
Je n’ai pas eu de coup de cœur, je me suis un peu ennuyée mais j’avoue être suffisamment intriguée pour lire le tome 2. Je n’ai pas de très grandes attentes, le sujet ne me plait pas énormément mais il y a quand même du positif ! On verra ce que donne la suite.

# Flying witch.

À son entrée au lycée, la jeune Makoto quitte la région de Tokyo pour le nord-est du Japon. Hébergée chez ses cousins Kei et Chinatsu, elle découvre les petits plaisirs d’une vie plus proche de la nature, où le temps semble s’écouler plus doucement. Mais le quotidien à la campagne ne s’annonce pas de tout repos pour autant, car Makoto est aussi une apprentie sorcière un peu étourdie !

couv53129577

Dans ce premier tome, nous rencontrons la jeune Makoto, lycéenne et apprentie sorcière. Avec son familier, Chito, elle déménage chez ses cousins Kei et Chinatsu afin de devenir plus indépendante.
L’histoire et les dessins sont plutôt simples et enfantins, mais l’ensemble reste efficace. J’avoue que je préfère les mangas où les dessins sont beaucoup plus détaillés, les personnages plus expressifs. J’ai donc eu un peur au début. Le contenu rattrape un peu tout ça. L’héroïne est tête en l’air, drôle et très attachante. La magie n’est pas très présente dans ce premier épisode, elle le sera peut-être un peu plus dans les tomes futurs. On contemple surtout un petit morceau du quotidien des personnages. On se promène, on jardine, on va au lycée… Cela dit, certains passages sont aussi emprunts de poésie, de douceur, notamment celui consacré au livreur de Printemps.
Je n’ai pas été transcendée mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture et je suis suffisamment intriguée pour lire la suite. Ça promet d’être une série sympathique, sans prise de tête et qui mettra toujours de bonne humeur !

# Les nuits d’Aksehir.

Ayako est une jeune étudiante à Tokyo, en école de mode. Pourtant, peu motivée, elle ne trouve pas l’inspiration pour créer des design satisfaisants et originaux. Mais grâce à l’amulette qu’elle porte autour cou, une inattendue opportunité va s’ouvrir à elle : Hodja, immigré turc, va lui proposer de travailler en tant que serveur au sein d’Ak?ehir, son petit restaurant égaré au coeur de Shinjuku. Au fil de ses rencontres et de ses nuits de service, mais aussi au contact de Zakuro, fascinante danseuse orientale, Ayako va découvrir tout le charme de la culture turque… au-delà de tous clichés ! Et si cette nouvelle ouverture sur l’étranger lui montrait enfin la Voie à suivre ?

PicMonkey Collage-41

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en commençant ce manga. L’aspect école de mode ne me tentait pas des masses mais le fait que ce Seinen explore la culture turque m’a poussé à tenter la chose. Dès les premières pages, nous rencontrons Ayako, jeune étudiante un peu paumée, qui se retrouve plus ou moins kidnappée par Hodja, un chef turc qui lui propose de travailler dans son restaurant. La jeune fille accepte, sans trop s’avoir pourquoi, et à partir de là elle découvre chaque jour un peu plus la culture turque. Au fil des pages, nous explorons donc la gastronomie du pays, les symboles, les rites.. On s’intéresse également à la religion musulmane. Bref, ces deux premiers tomes sont extrêmement enrichissants d’un point de vue culturel. En parallèle, des amitiés se tissent, l’amour pointe le bout de son nez, les désaccords refont surface.. L’histoire est didactique mais elle est également rythmée, les rebondissements sont nombreux et on ne s’ennuie jamais grâce aux petits morceaux de vie relatés dans le manga. Les personnages sont attachants, intéressants. Ils apportent tous quelque chose à l’histoire. Au-delà de ces différents aspects, les dessins sont sympathiques sans être transcendants. L’intérêt de ce manga réside dans le fait qu’il nous fait découvrir une culture que nous connaissons mal, que nous jugeons souvent trop vite. Il nous enseigne l’ouverture d’esprit et la tolérance. Ce fut personnellement une très chouette découverte, je suis contente d’avoir lu ces deux premiers tomes et je lirai la suite avec plaisir !

# L’enfant et le maudit.

Il y a très longtemps, dans une contrée lointaine, existaient deux pays… “L’intérieur” où vivaient les humains, et “l’extérieur”, où habitaient des créatures monstrueuses qu’il ne fallait surtout pas toucher, sous peine de subir la malédiction. Cette histoire commence le jour où se sont rencontrés deux êtres qui n’auraient jamais dû se croiser…

Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

couv74070255

Que dire, que dire, que dire ! Je me suis fait un petit plaisir en achetant cet été ce premier tome et j’avais hâte de le sortir de ma PAL. Je suis ravie de l’avoir acheté et il me tarde d’acheter la suite tant j’ai aimé ce manga. Les dessins sont absolument magnifiques, il s’en dégage une certaine poésie, on se laisse complètement aller à la contemplation. Il s’en dégage également une certaine lenteur mais celle-ci n’est en aucun cas gênante. Elle est symbolique du temps qui passe quand on est seul, livré à soi-même.
Ce manga raconte l’histoire d’une petite fille qui a été abandonnée dans un village suite à la propagation d’une malédiction qui transforme les hommes de l’Extérieur en monstres. Un de ces montres a pris l’enfant sous son aile et subvient à ses besoins. Il tâche de la maintenir en vie, loin de la malédiction. Cela dit, tout ne va se passer comme il le souhaite et les choses s’avèrent un peu plus compliquées..
J’ai trouvé ce premier tome vraiment, vraiment beau. La relation entre le Professeur et la petite fille est touchante. Les personnages sont fascinants et énigmatiques. Au fil des pages, on découvre peu à peu l’univers dans lequel ils évoluent, lui aussi plein de mystères qui ne demandent qu’à être résolus. Je ne veux rien spoiler donc je n’en dis pas plus ! Mais sachez qu’il vaut le détour, j’ai terriblement hâte d’avoir la suite entre les mains (cette fin, mais cette fin !). Je regrette de ne pas avoir acheté les deux tomes directement.

Et voilà, c’est tout pour ce premier point manga ! J’espère que c’est une catégorie qui vous plaira.

La bisette !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

12 réflexions au sujet de « Point manga #1 – Quatre mangas publiés en 2017 ! »

  1. Cool cette rubrique, j’adore les mangas ! 😁 Le deuxième manga fait un peu trop copié sur « Kiki la petite sorcière », un animé de Miyazaki, juste avec ces quelques lignes de résumer … Mais il n’a l’air pas mal tout de même. Sinon le dernier me tente vraiment beaucoup, une histoire qui change de ce qu’on peut lire habituellement et très intrigante ! 😃

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai vu pas mal de gens comparer à Kiki la petite sorcière effectivement (que je n’ai toujours pas vu, shame on me) mais apparemment il y a quelques différences. Ce n’est pas le manga de l’année mais c’est divertissant !
      L’enfant et le maudit par contre, c’est à découvrir absolument ! J’ai d’ailleurs acheté le tome 2 hier, j’ai pas résisté x)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s