Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale – M.C. Beaton.

Coucou les paupiettes !

On se retrouve cet après-midi pour une nouvelle chronique livresque. J’avais décidé de lire le premier tome d’Agatha Raisin pendant mon trajet de retour de Bretagne en T.G.V. , ça faisait quelques mois qu’il était dans ma PAL et j’avais bien envie de découvrir ENFIN le pourquoi du comment. On a décidé d’en faire une lecture commune avec ma chère et tendre Popcorn & Gibberish, et aujourd’hui est le jour où on vous dévoile nos ressentis concernant ce roman.

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin.

couv24185285

Je saute dans le bain direct, c’est parti ! Ce premier tome est une découverte sympathique, mais sans plus. Je vous explique…


J’ai bien accroché à la plume de M.C. Beaton, bien qu’elle ne soit pas particulièrement originale. L’histoire n’est pas sans rappeler certains épisodes d’Inspecteur Barnaby (oui, j’ai des références de dingue) ou même certains romans d’Agatha Christie (bien que je crois que, pour le coup, ce soit volontaire). J’ai tout de même grandement apprécié cette immersion dépaysante dans les Costwolds. L’auteure dépeint avec humour le quotidien pas si paisible d’un petit village de la campagne anglaise. Il n’y a rien de transcendant mais ça se lit vite et bien. Le roman de M.C. Beaton est un bon divertissement, mais pas forcément un excellent roman policier.

En effet, concernant l’histoire, le suspense n’est pas à son comble. L’enquête passe souvent au second plan, au profit des frasques toujours plus folles de l’extravagante Agatha. On devine assez vite qui est le coupable, bien que l’auteure tente de nous faire changer d’avis à plusieurs reprises (sans grand succès). Cela dit, les rebondissements sont intéressants et apportent un peu de dynamisme à l’ensemble. Avec mon petit Popcorn nous avons évoqué l’aspect chick-litt du roman. Il est vrai que ce dernier est vraisemblablement destiné à un lectorat féminin, mais ne vous attendez pas à une romance. Dans ce premier tome, il n’y en a pas (mais tout indique qu’il y en aura peut-être dans le futur).

J’ai eu un peu de mal avec le personnage d’Agatha, ce qui est un peu dommage sachant qu’elle est le personnage principal. Je l’ai trouvé très centrée sur elle-même, égoïste, elle a un grand besoin de reconnaissance… mais elle a tout de même un petit côté attachant. Son personnage est bien construit, bien développé et il est assez facile de la cerner. En ce qui concerne les personnages secondaires, je les ai trouvé très caricaturaux, peu étoffés. Roy est probablement le personnage le plus cliché que j’ai croisé depuis un moment et il m’a plus énervé qu’autre chose. Je crois que celui que j’ai trouvé le plus sympathique est Bill Wong, le jeune policier qui se prend d’amitié pour Agatha. J’espère qu’il sera plus présent dans les prochains romans.

En résumé, c’était une lecture plutôt plaisante, un bon divertissement. A mes yeux, c’est une lecture idéale pour les vacances, un petit roman policier rigolo (spéciale dédicace à Ludo de Prends un livre et détends toi, si tu passes par là – je sais que tu adores ce mot) et sans prise de tête ! Je lirai la suite, c’est sûr et certain, je suis curieuse de voir dans quelles aventures notre héroïne va se fourrer la prochaine fois.

14/20

Si vous voulez lire les premières lignes du roman, vous pouvez les retrouver ici : ***

Et pour l’avis de Popcorn & Gibberish, c’est par là : ***

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

7 réflexions au sujet de « Agatha Raisin enquête, tome 1 : La quiche fatale – M.C. Beaton. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s