Allô Sorcières, tome 1 : Viser la lune – Anne-Fleur Multon.

Coucou les paupiettes !

Je vais vous parler aujourd’hui de l’une de mes dernières lectures, un petit roman publié chez les éditions Poulpe Fictions en avril dernier et écrit par Anne-Fleur Multon. Il s’agit d’un premier roman mais aussi d’un premier tome !

Avant de partager mon avis avec vous, je tiens à remercier chaudement les éditions Poulpe Fictions et Netgalley pour m’avoir permis de lire ce roman !

Aliénor, Itaï, Azza et Maria ont 14 ans et habitent chacune aux 4 coins de la planète, mais de leur rencontre sur un forum, naissent tout à la fois une grande amitié ET une chaîne Youtube à succès ! Des vidéos sur l’astronomie, par Aliénor, aux conseils d’Itaï en jeu vidéo,  d’Azza en pâtisserie et de Maria en photo, les filles partagent leurs passions et voient grossir leur confiance et leur communauté. Quand Itaï se voit écartée d’un championnat d’e-gaming prétendument masculin, elles ont l’outil en main pour médiatiser l’affaire et lutter contre cette injustice !

Viser la lune

Initialement destiné à un jeune public (9-13 ans, des collégiens donc), j’ai personnellement passé un très très bon moment de lecture. La plume d’Anne-Fleur Multon est vraiment agréable. Le récit est fluide, dynamique. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois pendant ma lecture (qui fut par ailleurs rapide, je l’ai lu d’une traite) ! L’auteure adopte un langage simple (mais pas trop non plus) et efficace. J’ai apprécié le fait que le personnage principal (Aliénor) s’adresse au lecteur. Cela crée une certaine proximité et nous permet de rentrer très facilement dans l’histoire. On a vraiment l’impression de vivre l’aventure à ses côtés (et d’être tout aussi badass qu’elle, au passage).

Le roman a été illustré par Diglee, une illustratrice lyonnaise dont j’aime beaucoup le travail ! Le travail qu’elle a fourni pour ce premier tome est vraiment sympathique (j’adore la couverture personnellement) et ça apporte un petit quelque chose en plus à l’histoire. Les illustrations viennent ponctuer les moments importants et nous permettent de mieux visualiser les personnages. En tant qu’adulte, c’est une démarche que j’ai apprécié et je pense qu’elle le sera tout autant par les plus jeunes lecteurs, très réceptifs à ce genre de petits détails. Et puis ce sont des illustrations de Diglee, elles sont forcément cool.

Les personnages sont bien écrits, réalistes et je pense que les jeunes s’identifieront facilement à ces filles hyper-connectées (Twitter, YouTube, Snapchat…) et bien ancrées dans leur époque. Je sais que moi je m’y suis identifiée. Ça parle de Steven Universe, d’Harry Potter et de Sherlock Holmes, forcément tu t’identifies. Les quatre copines sont différentes mais toutes attachantes. Elles en ont dans le ventre, elles sont pétillantes, elles sont ambitieuses, elles ont de la personnalité, elles nous ressemblent. Les personnages secondaires sont également charmants. J’ai particulièrement apprécié le papa d’Aliénor, un soutien infaillible pour sa fille, un papa comme je les aime, et la famille d’Azza !

En ce qui concerne l’histoire, je ne peux que valider la totalité de ce roman. Il véhicule un message formidable et permet de sensibiliser les plus jeunes générations à la cause féministe. Et oui, pourquoi est-ce qu’une fille ne pourrait pas participer à un championnat d’e-gaming ? Pourquoi est-ce qu’une fille devrait être passionnée uniquement par le maquillage, la mode et les licornes ? (bon ok, on touche pas aux licornes) Au-delà de l’amitié, ce roman touche un certain nombre de problématiques comme le sexisme, le racisme ou encore la solidarité et l’ouverture d’esprit. L’ensemble est moderne, drôle et touchant.

J’ai hâte de découvrir la suite, c’est une série fort prometteuse que, personnellement, je compte bien mettre entre les mains de toutes les jeunes filles que je connais (notamment ma filleule et ma sœur). Il a également rejoint la liste d’achat de l’école où je travaillais cette année. Apparemment, le tome 2 sera consacré au personnage de Maria, voilà voilà ! Je tiens à préciser que je vais également suivre le travail de l’auteure avec attention. J’ai beaucoup aimé son style, que j’ai trouvé plutôt mature malgré son jeune âge (23).

J’espère t’avoir convaincu mon ami, ce roman vaut le détour. Si ce n’est pas pour toi, c’est pour ta sœur, ta nièce, que dis-je.. c’est pour tous les autres ! On fait quoi ? On fonce !

19/20

La bisette !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

17 réflexions au sujet de « Allô Sorcières, tome 1 : Viser la lune – Anne-Fleur Multon. »

    1. Ah oui c’est vraiment un roman qui cible les jeunes adolescents. Personnellement ça ne m’a pas gêné, mais il est vrai que j’ai l’habitude d’en lire ^^
      Cela dit, il se lit vite ! Je sais que beaucoup de blogueurs ont adoré leur lecture tout comme moi, donc peut-être que tu tenteras l’expérience quand même ? :p

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s