Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence – Gail Carriger.

Coucou les paupiettes !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une de mes dernières lectures. Il s’agit du premier tome de la nouvelle série de Gail Carriger, dont je vous ai beaucoup parlé l’année dernière. En effet, j’avais dévoré Le protectorat de l’ombrelle en lecture commune avec Serial Bookineuse, puis nous avons poursuivi avec Le pensionnat de Mlle Géraldine (dont il nous reste encore le tome 4 à lire). Cette semaine, nous avons décidé d’attaquer Le protocole de la crème anglaise. On y retrouve les personnages du Protectorat, ou du moins leurs enfants, une vingtaine d’années plus tard…

Au nom de la reine, de l’Angleterre et de la parfaite théière.
Quand Prudence Alessandra Maccon Akeldama – surnommée Rue dans l’intimité – hérite d’un dirigeable, elle fait ce que ferait n’importe quelle jeune femme dans des circonstances similaires, elle le baptise : La Coccinelle à la crème. Et elle s’envole pour l’Inde. Là-bas, elle tombe au beau milieu d’un complot mené par des dissidents locaux, du kidnapping d’une femme de brigadier et d’une famille de loups-garous écossais qu’elle ne connaît, hélas, que trop bien. Devant tous ces dangers, Rue devra s’en remettre à sa bonne éducation et, bien sûr, à ses aptitudes surnaturelles pour s’en sortir…

couv52860973

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé l’univers steampunk de Gail Carriger. J’avoue que j’avais été un peu déçue par Le pensionnat de Mlle Géraldine, je n’avais pas vraiment accroché aux personnages principaux et j’avais été gênée par le fait que le roman soit destinée aux adolescents, le genre ne convient pas vraiment à l’auteure. Ici, le roman est destiné aux adultes et, tout de suite, ça va beaucoup mieux ! On retrouve la plume dynamique et enjouée de Gail Carriger, son humour décalé so british et son goût pour les situations awkward et désopilantes mêlant étiquette et surnaturel. Je ne me suis jamais ennuyée pendant ma lecture ! L’auteure sait mener sa barque et enchaine les rebondissements avec fluidité, on adhère.

Venons-en aux personnages. Prudence (Rue pour les intimes) est une héroïne intéressante, au caractère bien trempé (elle doit tenir ça de ses parents). Elle est toujours une chipie (cf tome 5 du Protectorat de l’ombrelle), mais une chipie aux pouvoirs vraiment fascinants et dont on a pu voir les capacités (et les multiples possibilités) dans ce premier tome. Elle m’a parfois un peu frustré, elle a des réactions qui sont par moments surprenantes et très naïves, mais elle reste attachante. On retrouve également Primrose et Percy, les jumeaux Tunstell dont la maman a connu un retournement de situation assez impressionnant dans le Protectorat de l’ombrelle. Sans grande surprise, les enfants ont grandi ensemble et sont très proches. Je crois que les jumeaux sont les personnages que j’ai préféré dans ce premier tome. Ils m’ont beaucoup fait rire et je trouve que Primrose a souvent plus de jugeote et de bon sens que Prudence. Celui que je ne m’attendais pas forcément à retrouver, c’est Quesnel, le fils de Mme Lefoux. Il ne m’a pas inspiré grand chose, dans ce rôle d’ingénieur séducteur.. Je trouve que son personnage aurait pu être un peu plus approfondi, j’ai un peu de mal à lui trouver de l’intérêt.
Les personnages secondaires sont plutôt sympathiques, bien que traités de manière assez superficielle. J’espère en découvrir plus sur Spoo et Virgile dans le second tome, mais aussi sur Sekhmet, personnage que je trouve très (trop ?) mystérieux et que j’ai beaucoup de mal à cerner.
J’ai apprécié le fait de recroiser les personnages du Protectorat en toile de fond, que ce soit Alexia, Lord Akeldama, Connall, Biffy ou encore la meute de Kingair. J’aurais aimé les voir beaucoup plus que ça, mais il faut laisser la place aux nouveaux héros haha. Cela dit, j’ai été un peu déçue des relations qu’entretiennent Prudence et sa mère, et du fait que cette dernière semble avoir totalement changé en vingt ans..

Concernant l’histoire, j’ai trouvé l’intrigue prenante. J’ai été un peu déçue par certains choix mais je ne rentre pas plus dans le détail, histoire de ne spoiler personne. Notre fine équipe fait des découvertes intrigantes, l’action est au rendez-vous. Pour autant, j’ai tout de même eu l’impression de lire un premier tome très introductif. Un tome où l’auteure nous présente les nouveaux personnages, comment ils ont grandi et les liens qu’ils ont tissé les uns avec les autres. Le tout ponctué par quelques acrobaties. C’était certainement nécessaire, donc je ne m’arrête pas à ça.

En résumé, ce premier est à la fois introductif et divertissant. Certains points pourraient être un tantinet améliorés, certains personnages plus approfondis mais on retrouve avec plaisir les personnages du Protectorat de l’ombrelle, la plume originale de Gail Carriger ainsi qu’un univers qu’elle ne cesse d’enrichir ! C’est un roman que je vous recommande, un bon moment de lecture en perspective !
Ps – Avoir lu Le Protectorat de l’ombrelle n’est pas nécessaire mais la lecture sera certainement plus agréable si vous avez commencé par le commencement (wink wink)…

15/20

La chronique de Serial Bookineuse : ***

Alors, tentés ?

Plein de bisous !

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

18 réflexions au sujet de « Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence – Gail Carriger. »

    1. Je comprends tout à fait ! J’avais un peu peur aussi, avec Serial Bookineuse on a toutes les deux été déçues par Le pensionnat. Mais franchement, avec Prudence on retrouve presque tout ce qu’on avait aimé dans Le protectorat de l’ombrelle et c’est génial à lire ! Très drôle 🙂
      Tu as lu Le Protectorat ?

      Aimé par 1 personne

      1. Retente peut-être ta chance avec le Protectorat alors, tu verras bien si tu accroches ou pas à son style. Même si techniquement le tome 1 du Protectorat n’est pas le meilleur, ça reste bien mieux que Le pensionnat !

        Aimé par 1 personne

    1. C’est très décalé oui ! C’est un style qu’on aime ou qu’on déteste je pense x)
      Mais oui, si tu en as l’occasion, n’hésite pas ! Commence peut-être par le Protectorat de l’ombrelle, tu apprécieras d’autant plus Prudence 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Coucou Nolween, ton avis m’intrigue encore plus 🙂 Je le rajoute dans ma liste de livres à acheter prochainement pour le lire 🙂
    J’ai l’impression que c’est actuellement le genre de lecture que je recherche. Et après avoir fini les Seigneurs des Anneaux (oui ENFINNN !! :D) et « Augmenter le trafic de son blog » de Florence Tran, j’ai besoin de changer de registre, sans revenir à la fantaisy médiéviale … 🙂

    Merci du coup
    Passes un bon week-end.
    (Et faudrait que j’arrête de lire des avis sur des romans, je rajoute toujours des livres à ma longue liste de ceux qui attendent :D)

    Aimé par 1 personne

    1. N’hésites pas à commencer par Le Protectorat de l’Ombrelle, tu comprendras mieux Le protocole de la crème anglaise haha 🙂
      Bravo ! J’avoue que tu as mis du temps à lire Le seigneur des anneaux XD
      Là on est loin de la fantasy médiévale, c’est du steampunk victorien haha !
      J’espère que ça te plaira autant qu’à moi, tu m’en diras des nouvelles 😉
      Bon week-end !

      J'aime

      1. 1 mois par livre. Mais bon je ne le lisais que dans les transports (ça n’aide pas ;))

        Oui c’est ce que j’ai cru comprendre en lisant ton article. Mais si je ne me trompe pas, tu disais aussi avoir préféré le ton du 2em,plus adulte que le 1er. Alors je pense commencer par le 2 avant le 1. J’aime bien des fois, ça me rend plus curieuse. C’est intéressant aussi de lire quelque chose ou de voir quelque chose en cours de route. On se pose pas mal de questions, c’est parfois plus intéressant du coup 🙂 Et je suis curieuse de tester cet univers. Je n’ai jamais lu de livre de ce genre.

        Du coup la je suis terriblement curieuse 😀

        Aimé par 1 personne

      2. Le 2ème tome du Protectorat est effectivement meilleur, mais je ne suis pas sûre que tu comprennes tout en commençant par là haha. C’est un univers assez complexe mine de rien, et beaucoup d’informations et d’explications sont données dans le 1er tome 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s