Dans la bibliothèque des petits #4 – Les albums sans texte.

Coucou les paupiettes !

Me revoilà avec une nouvelle sélection d’albums pour les petites paupiettes qui peuplent vos vies, enfants/frères/sœurs/neveux/nièces/élèves, peu importe ! Tout le monde y trouvera son compte. J’ai choisi un thème assez particulier pour aujourd’hui puisque je vais vous présenter uniquement des albums sans texte. Ce sont, à mes yeux, des petits livres d’une richesse inouïe, qui apportent beaucoup aux enfants (petits et grands).

Personnellement, j’ai exploité la plupart des ouvrages que je vais vous conseiller en BCD avec des enfants de 3 à 8 ans, à chaque fois de manière différente. L’album sans texte, chez l’enfant de maternelle, permet de développer le langage oral, de travailler sur la description des différents éléments qu’il a sous les yeux, de découvrir de nouveaux mots. Chez les plus grands, ils m’ont permis de travailler sur l’écriture, la construction d’un récit et sur le lien entre le texte et les illustrations dans un album. Dans les deux cas, l’album sans texte fut surtout un moyen, un outil mis à leur disposition pour développer leur imagination. Testés sur plusieurs classes, j’ai entendu (et lu) de nombreuses versions différentes d’une « même » histoire. Chacun perçoit les choses différemment ! C’est un exercice particulièrement intéressant.

Autre avantage de l’album sans texte : l’accent est mis sur les illustrations, qui sont généralement splendides. J’ai découvert des illustrateurs qui m’ont envoyé du rêve ! Selon les albums, les images sont plus ou moins complexes, chargées de détails et de petits clins d’œil adressés aux lecteurs les plus attentifs.

# Chapillon.

couv29832189

Chapillon, c’est tout simplement l’histoire d’un petit chat.. qui poursuit un papillon. Les dessins sont simples, en noir et blanc avec une touche de couleur (le rouge orangé du papillon). Vu la simplicité de l’histoire, il s’agit d’un album destiné aux plus petits (même si les enfants de 6/7 ans ont l’air de bien l’apprécier aussi). C’est un petit livre sympathique, mignon et plutôt rigolo !
Dans la même collection et du même auteur, vous pouvez retrouver une dizaine de petits ouvrages du même type, proposant des rencontres/des petites aventures vécues par deux animaux (ou enfants).

PicMonkey Collage-37

# Poisson chat.

couv72480477

Poisson chat est un album court, drôle, aux dessins très simples et colorés.. Certaines pages provoqueront des petits cris, d’autres des petits rires (allez savoir pourquoi, pour certaines je cherche encore). La fin est surprenante et pleine de tendresse. Pour moi, cette lecture peut se résumer en deux mots : simple et efficace.
Idéal pour les enfants de 2 à 4 ans. 

# Le parapluie.

91ewz64bktl

Le parapluie est l’un de mes coups de cœur personnels, mais aussi celui des enfants. L’histoire de ce petit chien qui fait le tour du monde avec son parapluie a su les toucher, les a inspiré. Notre petit héros croise une foule d’animaux divers et variés, visite différentes régions du monde, se retrouve dans des situations parfois un peu compromettantes.. Les rebondissements sont nombreux ! Les dessins sont vraiment chouettes, il y a beaucoup de petits détails que l’on n’aperçoit pas forcément à la première lecture. Les enfants voient parfois des éléments que nous n’avions pas encore remarqué. De mon côté, j’ai repéré certaines choses au bout de ma cinquième ou sixième lecture je crois.. Un livre à lire et à relire !
J’ai travaillé sur cet album avec des enfants de 4 à 8 ans, il a fait l’unanimité !

# Trois chats.

517pj001-yl

Album populaire auprès des plus petits, Trois chats raconte l’histoire de trois félins qui, perchés sur une branche, observent trois poissons dans un lac (j’estime que c’est un lac, c’est mon imagination qui décide). Les dessins aux couleurs vives sont agréables à regarder, il s’en dégage quelque chose d’assez poétique. Chacun interprète différemment la fin, moi j’y vois une petite touche innocente d’humour (alors que certains enfants ont une vision complètement glauque de la chose haha). C’est un album qui mérite d’être lu et qui plaira certainement aux 3/5 ans.

# La vague.

couv34700948

Suzy Lee est l’une des illustratrices que j’ai pu découvrir grâce à ce travail sur l’album sans texte. Ses dessins sont absolument remarquables. J’ai choisi de présenter aux enfants l’album La vague car c’est celui qui m’a semblé le plus « accessible ». Il raconte l’histoire d’une petite fille qui tente d’apprivoiser les vagues et qui joue avec l’eau. Elle rit, elle a peur, elle s’amuse.. Nous partageons ses émotions, comme si nous y étions avec elle ! L’histoire est simple, douce, poétique, sublimée par les illustrations de Suzy Lee. A découvrir absolument !
Suzy Lee a illustré d’autres albums sans texte qui valent le détour, notamment Le miroir et Ombres, dans lesquels on retrouve la même héroïne, qui joue, qui danse, qui se découvre et qui fait preuve d’imagination. 

PicMonkey Collage-38

# Loup noir.

couv55210302

Connaissez-vous Antoine Guilloppé ? Non ? Ah la laaaa ! C’est un auteur que vous devez découvrir de toute urgence. J’ai un article sur son travail en préparation, pas de panique, je vous le présenterai plus en détails prochainement. Si vous êtes sages. BREF. Loup noir est l’un de ses albums les plus connus à ce jour, et il se trouve qu’il s’agit d’un album sans texte tout à fait extraordinaire. Je n’ai pas envie de trop vous en dire alors sachez ceci : ne vous fiez jamais à une couverture ! Les illustrations en noir et blanc sont magnifiques, elles maintiennent une certaine tension tout au long de la lecture, l’histoire est vraiment sympathique et la fin est très belle. Que dire de plus ? A lire obligatoirement (qu’importe l’âge) !

# Pour les plus grands :

  • Imagine.

phoa208d62c-5620-11e4-9c12-d154360517be-805x453

Imagine.. Le titre est complètement représentatif de l’album. Nous sommes transportés dans un imaginaire débordant de poésie, foisonnant de détails. On y suit une petite fille qui s’ennuie et qui décide de partir en voyage grâce à un crayon vraisemblablement magique. De contrée en contrée, elle nous fait rêver. J’ai beaucoup aimé ce livre, il vaut vraiment le détour. Je ne le recommande pas vraiment pour les plus jeunes car il est assez long et ils sont déstabilisés par les nombreux détails. Néanmoins, ils aiment regarder les images en autonomie. Là où ça devient intéressant, c’est avec les enfants de 5 à 8 ans, qui ont déjà acquis un certain vocabulaire et qui sont curieux de nature. Vous êtes alors assurés de partager un excellent moment de lecture avec la petite paupiette.
Aaron Becker a réalisé deux autres ouvrages du même type. J’ai pu feuilleter Imagine encore, qui est très beau et tout aussi intéressant que le premier. J’imagine donc que le troisième l’est également ! 

PicMonkey Collage-39

  • Le monde englouti.

a1xrphwkxpl

Un jeune garçon découvre sur une plage un appareil photo et fait développer la pellicule qui se trouve à l’intérieur. Ce vieil appareil a visiblement beaucoup voyagé… Nous partons alors à la découverte du monde marin, aux quatre coins de l’océan. Les illustrations de ce livre sont absolument magnifiques, on ne s’en lasse pas ! Je l’ai d’autant plus apprécié qu’il aborde un sujet qui n’a pas beaucoup été exploré (que ce soit au niveau des albums sans texte, mais aussi au niveau des albums tout court – le monde sous-marin est trop rare à mes yeux !).

# Et du côté des contes ?

  • Boucle d’or et les trois ours.

5127pjwebal-_sx496_bo1204203200_

Tout en noir et blanc, cet album est simple et efficace. Pour les enfants qui connaissent déjà ce célèbre conte, ils réussiront à reconstituer l’histoire facilement. On retrouve tous les codes de l’œuvre originelle. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas, il est également aisé d’inventer sa propre histoire ! Une nouvelle manière de découvrir les classiques 🙂

  • Hansel et Gretel.

hansel

Publié par la même maison d’édition que Boucle d’Or, cet album est lui aussi entièrement noir et blanc. Il est plutôt original puisqu’il allie tradition et modernité. En effet, les personnages sont représentés par des pictogrammes alors que les décors rappellent les vieilles illustrations. On peut, là aussi, choisir de raconter l’histoire comme on la connait ou laisser les enfants travailler leur imagination et en inventer une nouvelle !

# On triche un peu ?

  • Collection Petits contes du tapis.

Je ne vous présente pas un livre cette fois-ci mais toute une collection, celle des Petits contes du tapis. Ces livres sont très intéressants car ils proposent deux types de lecture différentes. En effet, à l’aide de rabats, on peut choisir de découvrir le livre en tant qu’album sans texte ou lire l’histoire aux enfants (cachée derrière les rabats). Les illustrations sont très sympathiques et ludiques, un bon moment à partager avec les petits !

PicMonkey Collage-41

  • Le grand voyage de Mademoiselle Prudence.

couvertureprudence

Pourquoi est-ce que j’ai choisi de mettre cet album dans cette sélection ? Parce que je considère que c’est un album sans texte. Une grande partie en tout cas. Il y a deux ou trois pages recouvertes d’écriture (Mademoiselle Prudence se fait houspiller par sa maman) et soudain, BIM, elle s’évade. Son imagination prend le dessus et elle nous promène de page en page. Durant toutes ces aventures, aucune parole n’est prononcé. L’enfant est libre d’imaginer ce qu’il veut, bien que les illustrations soient très parlantes. Ces dernières sont magnifiques, très colorées. Le livre présente également quelques découpes originales. L’ensemble est dynamique, ludique et beau, tout simplement. J’approuve et je recommande !

# Ceux que je n’ai pas lu mais qui ont l’air intéressant !

  • Il était plusieurs fois 

    Il était encore une fois un Petit Chaperon rouge… Encore une fois ? « Non, non et non, dit la petite fille, c’est toujours la même histoire ! » Alors, une fois le conte classique raconté, on retourne le livre et on se laisse entraîner pour une tout autre aventure… Emmanuelle Bastien illustre astucieusement ces deux histoires au tampon, en réutilisant les formes de la première pour la seconde, mais dans un autre agencement. Une prouesse !

  • Circus
    Il y a longtemps qu’Albertine n’est pas allée au cirque. Très longtemps même, puisque la dernière fois elle n’était qu’une enfant. Voici ce dont elle se souvient…
    Une magnifique parade qui devient pour le lecteur un véritable objet de plaisir, réanimant en lui toute la gamme des émotions qui le rattachent à cet univers féérique. Album accordéon.

  • La nuit quand je dors 

    Cette nuit-là, un petit personnage s’endort et se met à rêver. C’est le début d’une promenade fantastique dans une succession de tableaux mystérieux. Les images s’enchaînent à la manière des rêves : sensations vertigineuses, rencontres, curiosités annoncées par d’étranges bâtisses dont il faut franchir le seuil, images aux couleurs remarquables, passages en noir et blanc…

  • Tout seul ?

    Tout seul… Vraiment ? Ce magnifique livre à volets pose une question fondamentale : le vrai bonheur se vit-il seul ou à plusieurs ? Chaque image se déplie pour se multiplier. On peut par exemple voir sur une image une seule chaise toute simple. Si on ouvre le volet et que l’on déplie la page, la chaise se transforme en une confortable banquette pour au moins 5 personnes. Un vélo ? et hop… un cycle de 4 places. Une petite table pour une personne ? et hop… une grande tablée familiale. Une petite balançoire ? et hop… toute une fête foraine ! Un livre malicieux et plein de surprises qui prouve que la vie est bien plus amusante à plusieurs, et que le bonheur c’est de partager. Par les temps qui courent, il est toujours utile de se le rappeler… 

    PicMonkey Collage-40

Et voilà pour cette longue sélection d’albums sans texte ! J’espère vous avoir donné quelques idées de lecture et (surtout) vous avoir transmis l’envie de découvrir, de faire découvrir l’album sans texte aux plus petits. Tout le monde y trouvera son compte, je vous le promet !

A bientôt !

Plein de bisous.

Publicités

Publié par

Ibidouu

Petite chose à la recherche d'un avenir.

7 réflexions au sujet de « Dans la bibliothèque des petits #4 – Les albums sans texte. »

  1. Alors quand j’ai vu « album sans texte » j’ai tout de suite pensé à Loup Noir, parce que c’est mon album préféré et que je suis une grande fan du travail de Guillopé. En plus effectivement il marche très bien avec les enfants. J’adore les albums sans texte mais ceux ci demandent plus d’investissement de la part du lecteur et j’ai du mal à les faire emprunter aux parents qui ne veulent pas à avoir à imaginer l’histoire. C’est bien dommage!

    Aimé par 1 personne

    1. Le travail de Guilloppé est tellement génial, je suis en transe à chaque fois que j’ouvre l’un de ses albums *-*
      Personnellement, quand j’en parle aux enfants, je leur dis que c’est à eux d’imaginer l’histoire, pas aux parents. Il y a comme une inversion des rôles et c’est l’enfant qui raconte une histoire à ses parents. Même pour les parents, ça ne demande pas non plus beaucoup plus d’investissement je trouve! C’est dommage qu’ils ne veuillent pas faire l’effort, il y a tellement de beaux albums 😦

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s